Shadow Sorcerer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shadow Sorcerer
Éditeur Strategic Simulations, Inc.
U.S. Gold
Développeur U.S. Gold

Date de sortie 1991
Genre Rôle, action, stratégie temps réel
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, Atari ST, MS-DOS
Média Disquette
Contrôle Clavier, souris, joystick

Shadow Sorcerer est un jeu vidéo de rôle et stratégie en temps réel développé par U.S. Gold et publié par Strategic Simulations (SSI) en 1991 sur Amiga, Atari ST et MS-DOS. Le jeu est basé sur le jeu de rôle médiéval-fantastique Donjons et Dragons, publié par TSR. Il est le troisième volet d’une trilogie se déroulant dans l’univers de Lancedragon et fait suite à Heroes of the Lance et Dragons of Flame publié respectivement en 1988 et 1989. Il prolonge l'histoire raconté dans son prédécesseur en suivant toujours la trame du premier roman des Chroniques de Lancedragon, intitulé Dragons d'un crépuscule d'automne, écrit par Margaret Weis et Tracy Hickman et publié en 1984. Il se distingue de ses prédécesseurs par ses graphismes, avec une vue en 3D isométrique, et par son système de jeu qui propose un mélange de jeu de rôle et de stratégie en temps réel.

A sa sortie, Shadow Sorcerer a bénéficier d'un accueil de la presse spécialisé plus positif que son prédécesseur grâce à son système de jeu innovant qui, d'après les critiques, a constitué une avancée majeur dans la jouabilité des jeux vidéo basés sur Donjons et Dragons[1],[2].

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Shadow Sorcerer prend place dans l’univers Lancedragon, un décor de campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons. Le jeu se déroule dans le monde de Krynn, un pays mythique dans lequel les humains, les elfes et les nains affrontent les draconiens, une race d’homme-dragons belliqueuse alliés a des dragons maléfiques. Le jeu se déroule après les événements raconté dans Dragons of Flame lors desquels les héros de la lance parvenait à libérer les esclaves travaillant dans la forteresse de Pax Tharkas[3].

Scénario[modifier | modifier le code]

L'objectif du jeu est de trouver un refuge pour les 500 esclaves fraîchement libéré du joug des draconiens[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Shadow Sorcerer
Amiga Action US 78 %[5]
Amiga Format US 74 %[6]
Amiga Power US 71 %[7]
CU Amiga US 81 %[8]
Gen4 FR 78 %[3]
Joystick FR 95 %[4]
The One GB 77 %[9]
Zero GB 87 %[10]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Allen Rausch et Miguel Lopez, « A History of D&D Video Games - Part II », sur GameSpy,‎ 16 août 2004
  2. (en) Todd Threadgill, « Shadow Sorcerer », Computer World, no 91,‎ février 1992, p. 70–71.
  3. a et b (fr) Jean Delaite, « Shadow Sorcerer », Gen4, no 37,‎ octobre 1991, p. 22-23.
  4. a et b (fr) Moulinex, « Shadow Sorcerer », Joystick, no 19,‎ septembre 1991, p. 248-249.
  5. (en) Peter Lee, « Shadow Sorcerer », Amiga Action, no 29,‎ février 1992, p. 60.
  6. (en) Pat McDonald, « Shadow Sorcerer », Amiga Format, no 30,‎ janvier 1992, p. 102.
  7. (en) Mark Ramshaw, « Shadow Sorcerer : SSI takes a sideways with this D&D game », Amiga Power, no 8,‎ décembre 1991, p. 90-91.
  8. (en) Matt Regan, « Shadow Sorcerer », CU Amiga,‎ décembre 1991, p. 146.
  9. (en) Paul Presley, « Shadow Sorcerer », The One, no 39,‎ décembre 1991, p. 85.
  10. (en) David Wilson, « Shadow Sorcerer », Zero, no 23,‎ septembre 1991, p. 29.