Shadow Hearts: Covenant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shadow Hearts
Covenant
Image illustrative de l'article Shadow Hearts: Covenant

Éditeur Aruze (JAP)
Midway Games (EUR et AN)
Développeur Nautilus
Concepteur Matsuzo Machida (directeur)

Date de sortie Japon 19 février 2004

États-Unis d'Amérique 27 septembre 2004
Flag of Europe.svg 11 mars 2005

Genre RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 2
Média DVD (x2)
Contrôle DualShock 2

Évaluation PEGI : 16+
CERO : 15+
ESRB : T

Shadow Hearts: Covenant (Shadow Hearts II au Japon) est un jeu vidéo de rôle de 2004, développé par Nautilus et édité par Aruze[1] sur PlayStation 2.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1915, un an après le début de la première Guerre mondiale, le village français de Domrémy resiste encore à l'invasion allemande. Un démon surpuissant ravage les troupes. Avec l'aide d'un exorciste, la belle Karin Koenig doit terrasser la bête.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Semblable à celui de Shadow Hearts, il s'affirme et se complexifie dans ce second opus. La magie des personnages dépend des écussons qu'on leur équipe, ils ont tous un pouvoir spécial (comme la Fusion pour Yuri) et peuvent faire des combos : après avoir attaqué, un personnage peut donner la main à un de ses alliés pour continuer l'attaque. Ces combos peuvent s'achever par de grosses attaques magiques. La roue du jugement et les SP sont toujours présents. Le cimetière de l'esprit de Yuri, dans lequel on peut récupérer les différentes fusions, a légèrement changé.

Personnages[modifier | modifier le code]

Yuri Hyuga : jeune homme russo-japonais connu sous le surnom de « Tueur de Dieu » depuis la fin de la précédente histoire ; après la mort d'Alice et vivant dans son souvenir, il trouve refuge dans un village français qu'il protège contre les armées allemandes, jusqu'à l'arrivée de Karin ; il se bat à l'aide de griffes de poings et fusionne en divers démons.

Karin Koenig : jeune allemande, lieutenant de l'armée impériale ; elle a reçu l'ordre d'attaquer le village de Domrémy que la rumeur dit protégé par un démon ; elle accompagne aussi Nicolai qui désire ouvrir un passage vers le monde des monstres ; elle finit par tomber amoureuse de Yuri ; elle a des talents d'escrimeuse.

Blanca : loup blanc très intelligent qui aide Yuri à protéger le village ; il a des pouvoirs liés aux esprits.

Gepetto et sa poupée Cornelia : marionnettiste parisien très connu, il possède des attaques combinées avec sa poupée qui, grâce aux différentes robes qu'elle peut porter, apprend au fil du jeu de puissantes magies élémentales.

Joachim Valentine : grand frère de Keith Valentine et lutteur professionnel ; ce vampire se prend pour le Zorro du port français du Havre ; il se bat avec... de gros objets type tronc d'arbre et possède la faculté de se transformer en chauve-souris et en héros masqué ; enfin quelqu'un qui peut vraiment rivaliser avec la bêtise de Yuri !

Lucia : voyante et danseuse italienne, elle maîtrise les tarots et les essences naturelles, et se bat à l'aide d'un éventail très tranchant.

Princesse Anastasia : princesse russe plutôt casse-pied et au caractère bien trempé ; elle soupçonne Raspoutine de comploter dans le dos de son père et veut trouver une preuve de sa culpabilité ; elle possède un appareil photo avec d'étonnants pouvoirs.

Kurando : jeune japonais, cousin de Yuri ; il possède lui aussi le pouvoir de fusion mais à moindre échelle, et se bat à l'aide d'un katana.

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix Anglaises[modifier | modifier le code]

Réactions[modifier | modifier le code]

  • Revue de presse

Consoles + 15/20Famitsu 32/40GameSpot 8.6/10IGN 9.1/10jeuxvideo.com 16/20Joypad 8/10

Série des Shadow Hearts[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Midway Games a édité le jeu en Europe et en Amérique du Nord.

Lien externe[modifier | modifier le code]