Seyit Çabuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Seyit Çabuk (1889-1939), plus communémént appelé le Caporal Seyit (Seyit Onbaşı en turc) était un soldat de l'armée ottomane engagée dans la Première Guerre Mondiale. Il est célèbre pour avoir porté trois obus de 275 kg à une pièce d'artillerie durant la tentative des alliés de prendre les Dardanelles le 18 mars 1915.

Né en juillet 1889 dans le village de Havran dans la province de Balıkesir, il rejoint l'armée en avril 1909. Après avoir servi dans la guerre des Balkans de 1912-1913, il fut transféré dans les bastions défendant l'accès par la Méditerranée au détroit des Dardanelles. Suite aux lourds bombardements des forteresses par la marine alliée le 18 mars 1915, le canon du fort de Mecidiye dans lequel il servait fonctionnait toujours mais les obus avaient été très endommagés. Seyit porta trois obus de 275 kg jusqu'au canon permettant ainsi de continuer de tirer sur la flotte alliée. Il est dit que les obus touchèrent les cuirassés britannique HMS Ocean et français Bouvet bien que les bateaux aient été ensuite heurtées par des mines mouillées par le torpilleur turc Nousret.

Après avoir repoussé l'assaut, Seyit fut promut caporal et fut élevé au rang de héros de la Turquie.

Il fut démobilisé en 1918 et devint garde forestier puis mineur. Il prit le nom de Çabuk (rapide en turc) en 1934 lorsque l'usage des noms de famille devint obligatoire en Turquie. Il déceda en 1939 de suites d'une maladie pulmonaire.

Une statue de Seyit Çabuk portant un obus a été érigée en 1992 près du château de Kilitbahir sur la péninsule de Gallipoli.