Sevsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sevsk
Севск
Blason de Sevsk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Bryansk Oblast.svg Oblast de Briansk
Code postal 242440 — 242441
Code OKATO 15 248 501
Indicatif (+7) 48356
Démographie
Population 7 427 hab. (2010)
Densité 495 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 08′ 56″ N 34° 29′ 25″ E / 52.14897, 34.49037 ()52° 08′ 56″ Nord 34° 29′ 25″ Est / 52.14897, 34.49037 ()  
Superficie 1 500 ha = 15 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1146
Statut Ville depuis 1778
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Briansk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Briansk
City locator 14.svg
Sevsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Sevsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Sevsk
Sources
Liste des villes de Russie

Sevsk (en russe : Севск) est une ville de l'oblast de Briansk, en Russie, et le centre administratif du raïon de Sevsk. Sa population s'élevait à 7 427 habitants en 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sevsk est située sur la rivière Sev, dans le bassin du Dniepr, à 124 km au sud-ouest de Briansk.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'une des premières villes sévériennes, Sevsk est connu pour avoir fait partie de la Principauté de Tchernigov depuis 1146. Elle a ensuite été incorporée dans le Grand-duché de Lituanie, en 1356. Sevsk a finalement été annexée par la Moscovie en 1585 et devint une forteresse frontalière russe. Ivan le Terrible y installa une garnison de cosaques qui créèrent une sloboda, ou colonie libre. Ville commerciale importante pour le commerce avec l'occident, elle frappait monnaie depuis le XVIIe siècle. En 1634, la ville résiste à trois semaines de siège par l'armée polonaise.

Sevsk fit partie au début du gouvernement de Kiev et en 1727 de celui de Belgorod, divisé en trois provinces, dont celle de Sevsk était la plus peuplée (300 000 habitants). Elle comptait neuf villes importantes : Sevsk, Troubtchevsk, Briansk, Karatchev, Kromy, Rylsk, Poutivl, Nedrigaïlov, Kamenny. Sevsk reçoit le statut de ville en 1778 et devint chef-lieu de l'ouïezd d'Oriol. C'est à cette époque qu'elle est reconstruite selon un nouveau plan, avec des rues à angle droit.

Le pouvoir soviétique s'installe à Sevsk en . La ville est occupée par l'Allemagne nazie du au . En 1944, Sevsk est rattachée à l'oblast de Briansk.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Les monuments architecturaux de Sevsk comprennent les vestiges des murailles de la forteresse médiévale et les églises de la Vierge de Kazan (1760), de l'Ascension (1765) et Saints Pierre et Paul (1809). Sevsk eut pendant longtemps deux cathédrales, l'une datant de 1782 et une autre de 1811. Les deux cathédrales furent détruites sous le régime stalinien, mais leurs campaniles subsistent.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1]

Évolution démographique
1897* 1926* 1939* 1959* 1970*
9 248 8 574 6 900 6 159 7 222
1979* 1989* 2002* 2008 2010*
7 484 7 820 7 660 7 495 7 427


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]