Severance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Severance: Blade of Darkness

Severance

Titre québécois Coupures
Titre original Severance
Réalisation Christopher Smith
Scénario James Moran
Christopher Smith
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Allemagne
Sortie 2006
Durée 91 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Severance ou Coupures (qc) est un film d'horreur anglo-allemand réalisé par Christopher Smith, sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sept commerciaux se rendent à un week-end de paint-ball organisé par leur entreprise pour renforcer leur esprit d'équipe. L'ambiance n'est pas la meilleure. Leur car s'arrête devant un arbre tombé en travers de la route. Le conducteur du car ne veut pas changer de route. Il vide leurs bagages. L'équipe termine le chemin à pied. Le gite réservé pour leur week-end n'est pas loin. Personne à l'accueil. Le plat que trouve l'un d'eux et qu'il sert à table pensant qu'il s'agissait d'un cadeau, se révèle être de la chair humaine. Ils réalisent très vite qu'ils sont la cible de soldats qui perpétuent des rituels d'horreur, pourchassant les égarés dans la forêt, torturant les uns, massacrant les autres. Dès lors, ils se battent pour leur survie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a été un échec commercial, rapportant environ 5 515 000 $ au box-office mondial pour un budget de 10 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 151 346 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 64 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,1/10 et sur la base de 89 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 62/100 sur la base de 23 critiques collectées[5].

Il a remporté le prix du meilleur scénario au festival Fantasporto et le prix du public au festival du film de Philadelphie[6].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Pour une bonne part, Severance puise son inspiration dans les codes du survival, sous-genre horrifique initié en 1972 par Délivrance de John Boorman, à nouveau très en vogue dans les années 2000. Teinté d'un humour noir particulièrement corrosif, le film de Christopher Smith développe en outre une "violente" satire du monde de l'entreprise dans la directe lignée de celle proposée par Ricky Gervais et Stephen Merchant dans leur série anglaise à succès The Office (2001).

Essentiellement tourné en décors naturels en Hongrie, le film gagne une charge de menace supplémentaire en perdant son lot de personnages britanniques dans ce cadre de forêt dense typique de l'Europe centrale.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]