Settlement movement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le settlement movement était un mouvement social libéral de réformation, avec un pic autour des années 1920 en Angleterre et aux États-Unis. L'objectif du mouvement était de réunir les riches et les pauvres pour vivre plus étroitement ensemble dans une communauté solidaire au sein de la société.

Le principal but était la création de «maisons d'accueil» dans les zones urbaines pauvres des grandes villes, dans lesquelles des bénévoles "issus des classes moyennes et aisées" vivraient, dans l'espoir de partager les connaissances et la culture, et d'atténuer la pauvreté de leurs voisins à faibles revenus.

En 1913 aux États-Unis, il y avait 413 implantations dans 32 États.

Fondée par Jane Addams, la Hull House construite à Chicago fut la première maison du genre.