Sesshō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au Japon, le titre de sesshō (摂政) désigne le régent d'un empereur. Le prince Shōtoku, notamment, a été sesshō durant le règne de l'impératrice Suiko.

À l'époque Heian, Fujiwara no Yoshifusa devint le premier sesshō ne faisant pas partie de la famille impériale, durant la minorité de son petit-fils l'empereur Seiwa. Par la suite, la charge de sesshō fut réservée aux membres du clan Fujiwara, et le successeur de Yoshifusa, Fujiwara no Mototsune créa pour lui-même la charge de kanpaku, c’est-à-dire régent d'un empereur adulte (c'est-à-dire de plus de treize ans), ce qui donna le pouvoir absolu sur l'empire aux régents Fujiwara, jusqu'à l'établissement du shogunat de Kamakura.

À partir de 1889, ces deux titres furent à nouveau réservés à des membres de la famille impériale, et depuis 1947, un sesshō ne peut plus être désigné si l'empereur est âgé de plus de dix-huit ans.

Références[modifier | modifier le code]