Serviette de bain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Serviette et Essuie.
Gros plan d'une serviette de bain, montrant les fibres absorbantes, ainsi qu'un motif décoratif.

Une serviette de bain est une pièce de tissu absorbant, généralement de forme rectangulaire, que l'on utilise pour se sécher le corps, après un bain, une douche ou tout autre épisode où on peut être mouillé (piscine, etc.). On parle aussi de serviette de toilette voire d'essuie de bain en Belgique.

Usages[modifier | modifier le code]

Les serviettes de bain ne servent pas qu'à s'essuyer. Leurs usages sont extrêmement variés et appellent parfois une lecture sémiotique, à l'instar de l'ensemble du linge de maison et/ou de corps.

Exemples d'usages pratiques :

  • On peut s'en servir pour éviter tout contact direct avec le sol, un rocher ou encore une chaise, pour des raisons essentiellement hygiéniques et de confort. Cette pratique est courante dans les saunas, à la plage, ou dans d'autres endroits où la nudité est chose commune. La serviette de bain a ici une fonction d'intermédiaire entre le corps et son environnement. Elle constitue une sorte de " barrière protectrice " .
  • Dans le même type de lieux, on peut également utiliser une serviette de bain comme pièce de vêtement rudimentaire, enroulée autour de la taille (comme un kilt), ou en dessous des épaules (pour masquer également la poitrine), à l'instar d'un peignoir. Il s'agit ici d'assurer le respect de la pudeur.
  • Une serviette peut aussi servir à enturbanner des cheveux mouillés.
  • Certaines personnes l'utilisent pour faire une écharpe soutenant un bras cassé, d'autres pour porter des objets brûlants, comme une manique.
  • En cas d'incendie, une serviette humide permet par ailleurs d'étanchéifier une porte, et d'éviter l'asphyxie.
  • Pour le soin des personnes alitées, la technique du bain serviette constitue une alternative douce à la toilette traditionnelle.

Exemples d'usages professionnels :

  • Les barbiers utilisent des serviettes humides et chaudes pour préparer la peau au rasage.
  • Sur les paquebots, on offre à certains clients des animaux en serviette pliés à la façon d'origamis.
  • Les publicitaires utilisent fréquemment les serviettes de bain comme support promotionnel.

Exemples d'usages symboliques :

  • Les supporters ont parfois une serviette aux couleurs de leur équipe.
  • On trouve parfois des serviettes dans des danses folkloriques ou des processions.

Référence dans le Guide du voyageur galactique[modifier | modifier le code]

« Jour de la serviette » à Innsbruck

Dans Le Guide du voyageur galactique, les serviettes sont décrites comme l'objet « le plus souvent utile qu'un autostoppeur interstellaire puisse avoir ». Certains fans de Douglas Adams l'ont pris au mot et la serviette est maintenant considérée comme un symbole de dévotion à cet univers de fiction. Chaque 25 mai a lieu le jour de la serviette en mémoire de Douglas Adams.

Utilisations reconnues par le Guide du voyageur galactique :

  • Se draper dedans pour se protéger du froid.
  • S'allonger dessus pour bronzer.
  • Se glisser dessous pour dormir à la belle étoile.
  • S'en servir pour gréer un mini-radeau.
  • L'utiliser en combats à mains nues.
  • Se protéger la tête contre des vapeurs toxiques.
  • Se protéger contre le Hanneton glouton de Tron.
  • Faire des signes de détresse.
  • Se sécher, si la serviette est toujours assez propre.

L'utilité de la serviette est moins matérielle que psychologique. Si vous pouvez vous permettre d'avoir une serviette, vous devez avoir également sur vous tout le nécessaire pour vous en sortir, etc..

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bonneville (de), F, Rêves de blanc. La grande histoire du linge de maison, Paris : Flammarion, 1993.
  • Heugel, I. Sarramon, C. Dans les armoires de nos grands-mères. Paris : Éditions du Chêne, 2009.
  • Kaufmann J.-C. (1997), Le cœur à l’ouvrage. Théorie de l’action ménagère, Paris, Nathan, Essais et recherches.
  • Linge de corps et linge de maison, Ethnologie française, N°3, Tome 16, juillet-septembre 1986.
  • Adams Douglas, Le Guide du voyageur galactique, Éditions Folio SF, 1979