Service (Windows)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Service.

Dans les systèmes d'exploitation de type Windows NT, un service (ou service Windows) est un programme qui fonctionne en arrière-plan[1]. Il est similaire à un daemon d'Unix[1]. Un service doit se conformer aux règles d'interface et aux protocoles du Service Control Manager, le composant chargé de la gestion des services[2].

Les services peuvent être configurés pour démarrer lorsque le système d'exploitation est démarré et fonctionner en arrière-plan tant que Windows est en cours d'exécution. En variante, ils peuvent être lancés manuellement par l'utilisateur ou par un événement qui a besoin du service. Les systèmes d'exploitation de type Windows NT incluent de nombreux services. Les services sont rattachés à trois comptes d'utilisateur : le compte Système, le compte Service réseau et le compte Service local. Parce que les services sont associés à leurs propres comptes utilisateur dédiés, ils peuvent fonctionner sans qu'un utilisateur soit connecté au système d'exploitation. Les services sont souvent associés à des processus hôtes pour les services Windows.

Avant Windows Vista, les services installés comme services interactifs peuvent interagir avec le bureau de Windows et afficher une interface utilisateur graphique. Cependant, dans Windows Vista, les services interactifs sont dépréciés et peuvent ne pas fonctionner correctement par suite du resserrement des règles de sécurité de Windows Vista[3],[4].

Développement[modifier | modifier le code]

Un service est créé en utilisant des outils de développement tels que Microsoft Visual Studio ou Embarcadero Delphi. Pour être un service, un programme doit être écrit de telle manière qu'il peut traiter des messages démarrer, arrêter et mettre en pause provenant du Service Control Manager. Service Control Manager est un composant de Windows qui est responsable du démarrage et de l'arrêt des services.

Le Windows Resource Kit de Windows NT 3.51, Windows NT 4.0 et Windows 2000 fournit des outils pour contrôler l'utilisation et l'enregistrement des services :

  • svrany.exe agit comme un service wrapper pour fournir l'interface attendue d'un service (par exemple, le traitement de la commande service start) et permet à n'importe quel programme exécutable ou script d'être configuré comme un service ;
  • sc.exe (Service Control) permet d'installer, de démarrer, d'arrêter et de désinstaller de nouveaux services[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Services overview », TechNet, Microsoft (consulté le 29 mars 2013)
  2. « Services », Microsoft Developer Network, Microsoft (consulté le 29 mars 2013)
  3. « New Elevation PowerToys for Windows Vista », TechNet Magazine, Microsoft,‎ juin 2008 (consulté le 21 juin 2013) : « The service CmdAsSystem is configured as interactive whose support is being deprecated. The service may not function properly. The problem is that this script tries to create and start an interactive service. Interactive services will not function correctly due to Session 0 Isolation in Windows Vista. »
  4. « Services in Windows », MSDN, Microsoft,‎ 18 octobre 2010 (consulté le 21 juin 2013)
  5. « How To Create a User-Defined Service », Support, Microsoft (consulté le 29 mars 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]