Serrure à crémone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cremona.
Mécanisme : 1=Boîte, 2=crémaillère, 3=poignée de manoeuvre, 4=pignon, 5=tringle

Une crémone est un élément de serrurerie. Les espagnolettes et les crémones sont des organes qui assurent la fermeture d'ouvrants à deux battants.

Crémone[modifier | modifier le code]

La crémone se compose de deux tringles (5), une supérieure et l'autre inférieure (à section circulaire, carrée, méplate, etc.) qui coulissent dans des conduits fixés sur le cadre de l'ouvrant ; les conduits inférieurs et supérieurs prennent le nom de chapiteaux.

Les tringles s'engagent, en position de fermeture, dans des gâches fixées sur le cadre du dormant.

La manœuvre est assurée par un bouton (3), une béquille ou une boucle qui actionne un mécanisme protégé par une boîte (1). La tige du bouton est solidaire d'un disque pourvu de tenons ou d'un pignon à dents arrondies (4) qui font office de « cames » et agissent sur des crémaillères (2) taillées à l'extrémité des tringles. Le mouvement de rotation provoque un mouvement de translation rectiligne des tringles soit vers le haut, soit vers le bas.

Nota : Certains verrous à bascule peuvent être confondus avec les crémones ; dans le premier, le mécanisme est apparent, alors que dans le deuxième cas, le système est protégé par un carter.

Espagnolette[modifier | modifier le code]

Espagnolette : 1=poignée, 2=gâche, 3=tige pivotante, 4=gâche fixe

L'espagnolette a la même fonction que la crémone et est utilisée pour la fermeture de fenêtres, de volets de fenêtre ou de porte-fenêtre. La poignée (1) permet de faire tourner la tige (3) dont les extrémités sont pliées pour venir s'appuyer derrière les gâches fixées sur bord et le linteau de la fenêtre. La poignée vient ensuite se rabattre derrière la gâche fixée sur l'autre battant.

Liens internes[modifier | modifier le code]