Serpent constricteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couleuvre d'Esculape rampant devant un mur.

Les serpents constricteurs sont des serpents primitifs à deux poumons — la plupart des serpents en ont un, l'autre étant atrophié — qui étouffent leur proie. Ils sont généralement aglyphes. Quand on parle de serpents constricteurs, on pense souvent aux boas et aux pythons, tels que le grand anaconda (Eunectes murinus) — ou anaconda géant —, le python royal (Python regius) ou le boa constrictor (Boa constrictor). Mais bien d'autres serpents sont constricteurs tel que certains colubridés comme la couleuvre d'Esculape (Zamenis longissimus) ou la couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus).

Python tacheté, Antaresia maculosa.
Un serpent constricteur : le grand anaconda.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Les serpents constricteurs ont un corps musclé qui leur permet d'étouffer de grosses proies. Ils ont, généralement, des dents pointues et acérées, recourbées vers l'arrière. Ils attrapent leur proie puis ils s'enroulent autour, et non seulement ils l'empêchent de respirer, mais ils lui bloquent la circulation sanguine. Une fois l'étreinte mortelle finie, ils avalent leur proie la tête la première et mettront un certain temps à la digérer selon son importance. Certains boidés et pythonidés sont parmi les plus grands et les plus lourds serpents qui existent.

Voici les cinq plus grands:

  • le python réticulé (Python reticulatus), jusqu'à 9,80 m pour un peu plus de 140 kg (record : 9,83 m).
  • le grand anaconda (Eunectes murinus) -ou anaconda vert-, jusqu'à 9 m pour 230 kg (un spécimen de 10,20 m aurait été trouvé).
  • le python de Seba (Python sebae), peut dépasser 6 m et dépasser les 100 kg (record actuel : 6,80 m).
  • le python molure (Python molurus), jusqu'à 6,50 m pour 150 kg maximum (il est fait mention d'un spécimen de 8,15 m).
  • le python améthyste (Morelia amethistina), mesure généralement 6 m pour 100 kg (record : 8,5 m).

Ils sont alors capables d'étouffer et d'avaler des proies de la taille d'une antilope.

Prédation[modifier | modifier le code]

Tous les serpents constricteurs sont carnivores. Les proies chassées dépendent de la taille du serpent :

  • petits oiseaux, rongeurs... (python royal, couleuvre verte et jaune) ;
  • oiseaux de taille plus importante, petits singes, mammifères moyens... (boa constricteur) ;
  • grands oiseaux, gros rongeurs (l'anaconda vert mange des cabiais), voire grands mammifères : antilopes... (serpents de très grandes tailles — cf. 5 plus grands serpents, morphologie).
Python vert Morelia viridis

Distribution[modifier | modifier le code]

Les serpents constricteurs sont présents sur tous les continents sauf l'Antarctique, et sont observés dans des habitats très différents :

  • aquatiques : grand anaconda (Eunectes murinus) ;
  • semi-aquatiques (dans l'eau et sur terre) : python molure (Python molurus) ;
  • arboricoles : boa constrictor (Boa constrictor), python vert (Chondropython viridis) ;
  • semi-arboricoles (dans les arbres et sur terre) : couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus), couleuvre d'Esculape (Elaphe longissima) ;
  • terrestres : python de Seba (Python sebae), python royal (Python regius) ;
  • ou un mélange : l'anaconda jaune (Euneces notaeus) est à la fois semi-aquatique et semi-arboricole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]