Serment olympique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le serment olympique est un serment prononcé par un athlète, un arbitre et, depuis 2012, un entraîneur lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques modernes. L'athlète et l'arbitre, qui sont du pays organisateur, tiennent un coin du drapeau olympique pendant qu'ils prononcent le serment.

Texte des serments[modifier | modifier le code]

Serment de l'athlète[modifier | modifier le code]

« Au nom de tous les concurrents, je promets que nous prendrons part à ces Jeux olympiques en respectant et suivant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogues, dans un esprit chevaleresque, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes ».

Serment de l'arbitre[modifier | modifier le code]

« Au nom de tous les juges et officiels, je promets que nous remplirons nos fonctions pendant ces Jeux olympiques en toute impartialité, en respectant et en suivant les règles qui les régissent, dans un esprit de sportivité ».

Serment de l'entraîneur[modifier | modifier le code]

« Au nom de tous les entraîneurs et autres membres de l'entourage des athlètes, je promets que nous engageons à veiller à ce que l'esprit de jeu sportif et équitable est pleinement respecté et maintenu en conformité avec les principes fondamentaux de l'olympisme ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le serment olympique, écrit par Pierre de Coubertin, a été prononcé pour la première fois par un athlète aux Jeux olympiques d'été de 1920 à Anvers. Le premier serment prononcé par un arbitre l'a été lors des Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich. Le premier serment prononcé par un entraîneur l'a été lors des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres.

Le texte du serment a légèrement évolué au fil du temps. Les mots concernant le dopage ont été ajoutés pour les Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney.

Jureurs[modifier | modifier le code]

Jeux Athlète Arbitre Entraîneur
Été Hiver
1920 Anvers Victor Boin
1924 Chamonix Camille Mandrillon
1924 Paris Georges André
1928 Saint-Moritz Hans Eidenbenz
1928 Amsterdam Harry Dénis
1932 Lake Placid Jack Shea
1932 Los Angeles George Calnan
1936 Garmisch-Partenkirchen Wilhelm Bogner
1936 Berlin Rudolf Ismayr
1948 Saint-Moritz Bibi Torriani
1948 Londres Don Finlay
1952 Oslo Torbjoern Falkanger
1952 Helsinki Heikki Savolainen
1956 Cortina d'Ampezzo Giuliana Chenal-Minuzzo
1956 Melbourne John Landy
1960 Squaw Valley Carol Heiss
1960 Rome Adolfo Consolini
1964 Innsbruck Paul Aste
1964 Tokyo Takashi Ono
1968 Grenoble Léo Lacroix
1968 Mexico Pablo Garrido
1972 Sapporo Keiichi Suzuki Fumio Asaki
1972 Munich Heidi Schüller Heinz Pollay
1976 Innsbruck Werner Delle-Karth Willy Köstinger
1976 Montréal Pierre St.-Jean Maurice Forget
1980 Lake Placid Eric Heiden Terry McDermott
1980 Moscou Nikolai Andrianov Aleksandr Medved
1984 Sarajevo Bojan Krizaj Dragan Perovic
1984 Los Angeles Edwin Moses Sharon Weber
1988 Calgary Pierre Harvey Suzanna Morrow-Francis
1988 Séoul Hur Jae Lee Hak-Rae
1992 Albertville Surya Bonaly Pierre Bornat
1992 Barcelone Luis Doreste Blanco Eugeni Asensio
1994 Lillehammer Vegard Ulvang Kari Karing
1996 Atlanta Teresa Edwards Hobie Billingsly
1998 Nagano Kenji Ogiwara Junko Hiramatsu
2000 Sydney Rechelle Hawkes Peter Kerr
2002 Salt Lake City Jimmy Shea Allen Church
2004 Athènes Zoi Dimoschaki Lazaros Voreadis
2006 Turin Giorgio Rocca Fabio Bianchetti
2008 Pékin Zhang Yining Huang Liping
2010 Vancouver Hayley Wickenheiser Michel Verrault
2012 Londres Sarah Stevenson Mik Basi Eric Farrell
2014 Sotchi Ruslan Zakharov
2016 Rio de Janeiro
2018 Pyeongchang

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]