Sergio Romero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sergio Romero
Argentine - Portugal - Sergio Romero.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Sampdoria Gênes
Numéro 22
Biographie
Nom Sergio Germán Romero
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance 22 février 1987 (27 ans)
Lieu Bernardo de Irigoyen (Argentine)
Taille 1,92 m (6 4)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1997 Drapeau : Argentine CA Almirante Brown
1997-2003 Drapeau : Argentine CAI
2003-2006 Drapeau : Argentine Racing Club
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2007 Drapeau : Argentine Racing Club 004 0(0)
2007-2011 Drapeau : Pays-Bas AZ Alkmaar 112 0(0)
2011- Drapeau : Italie Sampdoria Gênes 063 0(0)
2013-2014 Drapeau : France AS Monaco 009 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007 Drapeau : Argentine Argentine - 20 ans 023 0(0)
2008 Drapeau : Argentine Argentine olympique 004 0(0)
2009- Drapeau : Argentine Argentine 055 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 septembre 2014

Sergio Romero est un footballeur international argentin né le 22 février 1987 à Bernardo de Irigoyen dans la province de Misiones, en Argentine qui évolue au poste de gardien de but. Surnommé El Chiquito (le tout petit), il est actuellement joueur à la Sampdoria Gênes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Sergio Romero grandit dans une famille très pauvre, au moment de la crise économique en Argentine. Il est le benjamin d'une famille de trois garçons. Romero est également le plus petit en taille, ses 2 frères Diego et Fernando sont joueurs de basket-ball et sont très grands, d'où son surnom d'El Chiquito (le tout petit).

Il grandit avec ses parents et ses frères dans le village de Bernardo de Irigoyen dans la région de Misiones et vit le football comme une passion dès son plus jeune âge. Sergio révèle que c'est à 8 ans qu'il choisit de se positionner en gardien de but grâce au conseil de son grand frère Diego.

En club[modifier | modifier le code]

Sergio se forge une réputation au club de la Comisión de Actividades Infantiles dans les catégories jeunes. Il déménage ensuite à Buenos Aires et s'engage en faveur du Racing Club. En 2006, Sergio signe son premier contrat professionnel à 19 ans. Il réalise de très bonnes prestations avec son club lors de la saison 2007-2008, lui valant d'intégrer la sélection argentine, mais sans jouer.

Transféré lors de la saison 2008-2009 pour un montant évalué à 1,5 millions d'Euros, il signe un contrat le liant pendant cinq années en faveur du club hollandais de l'AZ Alkmaar, malgré l’intérêt d'autres clubs européens comme le Sporting Braga, le Rubin Kazan ou encore le Standard de Liège. Lors de sa première saison aux Pays-Bas, il remporte l'Eredivisie avec son club l'AZ Alkmaar et participe l'année suivante à la ligue des champions.

En août 2011, il signe à la Sampdoria Gênes, tout juste reléguée en Serie B. Le transfert est évalué à 3,5 millions d'Euros. Il est titulaire avec le club génois pour la remontée dans l'élite en 2011-2012 et pour le début de saison 2012-2013 en Serie A. Il perd néanmoins sa place vers la fin de la saison en raison de plusieurs performances décevantes.

En août 2013, il est prêté avec option d'achat à l'AS Monaco pour la saison 2013-2014[1],[2].

En sélection[modifier | modifier le code]

Sergio remporte la Coupe du monde des moins de 20 ans 2007 et participe aux Jeux olympiques de 2008, remportant la médaille d'or aux côtés de Lionel Messi. S'il commence la compétition dans un rôle de doublure, il est propulsé numéro un suite à une grave blessure de l'habituel titulaire Óscar Ustari lors du quart de finale contre les Pays-Bas (2-1 a.p) après avoir disputé le dernier match, sans enjeu, de la phase de groupe, contre la Serbie (2-0).

Plus d'un an plus tard, il fête sa première sélection A lors d'une défaite 1-0 au Paraguay le 9 septembre 2009 pour les éliminatoires de la coupe du monde 2010 et devient le gardien numéro un de la sélection albiceleste. Pour la coupe du monde 2010, il est retenu par Diego Maradona et dispute la compétition comme titulaire. L'Argentine se fait éliminer en quarts de finale par l’Allemagne (4-0) et connaît une grande désillusion, signant la fin de l'ère Maradona.

Sergio participe ensuite à la Copa América 2011 disputée sur le sol argentin. Il s'illustre en match de poule contre la Bolivie et la Colombie, en permettant à l'Argentine de faire match nul 1-1 puis 0-0. L'Argentine se fait éliminer de la Copa América en quarts de finale par l’Uruguay, future gagnant du titre, aux tirs au but (1-1, 5 tab à 4). Sergio ne réalise aucun arrêt lors de cette séance de tirs au but. Malgré une jeunesse dorée comprenant Javier Pastore, Sergio Agüero, Ángel Di María, Gonzalo Higuaín, Romero et avec Lionel Messi, l'Argentine connaît sa deuxième grosse désillusion en seulement deux ans. Suite à cette défaite, le sélectionneur Sergio Batista est démis de ses fonctions.

Il dispute la Coupe du monde 2014. Titulaire, lui et son équipe s'inclinent en finale sur une frappe de Mario Götze pendant les prolongations au Stade Maracanã de Rio de Janeiro. Avant ça, il s'est notamment illustré en demi-finale en arrêtant deux tirs au but néerlandais, de Ron Vlaar et Wesley Sneijder.

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sergio Romero au 9 septembre 2014[3]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
2006-2007 Drapeau de l’Argentine Racing Club Primera División 4 0 0 0 - - - - - - - 4 0
Sous-total 4 0 - - - - 0 0 - 0 0 4 0
2007-2008 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 12 0 0 0 - - - - C3 2 0 14 0
2008-2009 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 28 0 3 0 - - - - - - - 31 0
2009-2010 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 27 0 2 0 - - 1 0 C1 6 0 36 0
2010-2011 Drapeau des Pays-Bas AZ Alkmaar Eredivisie 23 0 3 0 - - - - C3 5 0 31 0
Sous-total 90 0 8 0 - - 1 0 - 13 0 112 0
2011-2012 Drapeau de l'Italie Sampdoria Gênes Serie B 29+1 0 0 0 - - - - - - - 30 0
2012-2013 Drapeau de l'Italie Sampdoria Gênes Serie A 32 0 1 0 - - - - - - - 33 0
Sous-total 62 0 1 0 - - 0 0 - 0 0 63 0
2013-2014 Drapeau de la France AS Monaco (prêt) Ligue 1 3 0 5 0 1 0 - - - - - 9 0
Sous-total 3 0 5 0 1 0 0 0 - 0 0 9 0
2014-2015 Drapeau de l'Italie Sampdoria Gênes Serie A 0 0 0 0 - - - - - - - 0 0
Sous-total 0 0 0 0 - - 0 0 - 0 0 0 0
Total sur la carrière 159 0 14 0 1 0 2 0 - 13 0 189 0

En sélection[modifier | modifier le code]

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
Drapeau : Argentine Argentine A 2009 4 0
2010 11 0
2011 10 0
2012 9 0
2013 10 0
2014 11 0
Total 55 0

Mis à jour le 9 septembre 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

En sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it)« Sergio Romero ceduto al Monaco a titolo temporaneo », sur sampdoria.it,‎ 17 août 2013
  2. « Sergio Romero rejoint l'AS Monaco FC », sur asm-fc.com,‎ 17 août 2013
  3. Statistiques de Sergio Romero sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :