Sergio Aragonés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aragonés.

Sergio Aragonés

Description de cette image, également commentée ci-après

Sergio Aragonés au Comic Con de San Diego en 2009

Nom de naissance Sergio Aragonés Domenech
Activités Dessinateur
Scénariste de bande dessinée
Naissance 3 septembre 1937 (76 ans)
Drapeau : Espagne Sant Mateu, Espagne
Genres Humour

Œuvres principales

Sergio Aragonés Domenech, né le 3 septembre 1937 à Sant Mateu en Espagne) est un auteur de bande dessinée hispano-mexicain, principalement connu pour la série Groo the Wanderer et ses publications dans le magazine Mad.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est âgé de six mois, ses parents quittent l'Espagne pour échapper à la guerre civile et s'installe à Fréjus dans le sud de la France. Quatre ans plus tard, la famille part s'installer au Mexique. En 1953, alors qu'il fréquente le Lycée Franco-Mexicain de Mexico, il publie ses premiers dessins dans la revue Ja Ja et collabore avec l'hebdomadaire Mañana. Après des études d'architectures, il part pour New-York en 1962. Après des débuts compliqués pendant lesquels il récite des poèmes dans les cafés et arrive à placer quelques illustrations humoristiques dans les journaux Gentlemen, Caper, Escapade et Gags and Dolls, il intègre l'équipe du journal Mad. À partir du numéro 76, il y publie des gags et des dessins humoristiques et parodiques dont notamment les vingt-cinq petits dessins publiés chaque mois dans les marges du journal. En 1967, il participe aux collections de poche de la revues. L'année suivante, il écrit des histoires complètes pour DC Comics dans Young Romance Comics, House of Mystery, House of Secrets, The Inferior Five, Binky's Buddies et Angel and the Ape. Il y crée également la série Plop! de 1973 à 1976[1].

À partir de 1982, il crée la série Groo the Wanderer chez Pacific Comics, puis chez Epic Comics, trois ans plus tard. Dans le même temps, il publie le fascicule Sergio Aragonés Louder than Words, il écrit aussi des gags pour l'émission de télévision Its a Whacky World et dessine des illustrations pour le New York Times et Punch. Entre 1994 et 1995, sa série vedette Groo the Wanderer fait une courte intrusion chez Image Comics et dans le même temps il se fait assister par Mark Evanier. En 1997, il reçoit un Reuben Award pour l'ensemble de sa carrière, il est le premier auteur indépendant et non-né aux États-Unis à recevoir cette récompense[1].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Prix Eisner de la meilleure publication humoristique pour Groo the Wanderer (avec Mark Evanier
  • 1996 : Prix Reuben
  • 1996 : Prix Eisner du meilleur auteur humoristique pour Groo
  • 1997 : Prix Eisner de la meilleure publication humoristique pour Sergio Aragonés Destroys DC et Sergio Aragonés Massacres Marvel (avec Mark Evanier)
  • 1999 : Prix Eisner de la meilleure publication humoristique pour Sergio Aragonés' Groo (avec Mark Evanier)
  • 2000 : Prix Eisner de la meilleure publication humoristique pour Bart Simpson's Treehouse of Horror (avec Jill Thompson, Oscar Gonzalez Loyo, Steve Steere Jr., et Scott Shaw!)
  • 2001 : Prix Eisner de la meilleure histoire courte pour « The Gorilla Suit », dans StreetWise (en)
  • 2002 : Will Eisner Hall of Fame

Œuvre en français [2][modifier | modifier le code]

Comme auteur[modifier | modifier le code]

One-shots[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

  1. Des astres et désastres, Dupuis, 1991
    Scénario et dessin : Sergio Aragonés - ISBN 2-8001-1810-5
  2. Planètes pas nettes, Dupuis, 1991
    Scénario et dessin : Sergio Aragonés - ISBN 2-8001-1870-9
  1. Z'avez pas vu Rufferto ?, Hors Collection, 2001
    Scénario et dessin : Sergio Aragonés - ISBN 2-258-05738-8
  2. Au pied Rufferto, Hors Collection, 2002
    Scénario et dessin : Sergio Aragonés - ISBN 2-258-05739-6
  1. Tout feu tout flamme, Dupuis, 1991
    Scénario et dessin : Sergio Aragonés - ISBN 2-8001-1847-4
  2. Feu à volonté, Dupuis, 1992
    Scénario et dessin : Sergio Aragonés - ISBN 2-8001-1895-4

Comme dessinateur[modifier | modifier le code]

  • Aliens : Havoc
    • 2 Book 2, Dark Horse Comics, 1997
      Scénario : Mark Schultz - Dessin : Collectif

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

  • Brûlant
    • 44 Mission pour un soldat inconnu, Arédit, 1976
      Scénario et dessin : Collectif
  • The Spirit
    • 14 The Medical murder, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Mike Ploog
    • 15 The Diamond exchange, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Paul Smith
    • 16 Stand in for murder, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Paul Smith
    • 17 Sea cruise, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Aluir Amancio
    • 18 Curse of the mummies, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Paul Smith
    • 19 The Spirit, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Jason Armstrong
    • 20 Do not feed the fish, DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Paul Smith
    • 21 Nor prison walls..., DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Chad Hardin
    • 22 Presto change-o..., DC Comics, 2008
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Chad Hardin
    • 23 (half) way out of west, DC Comics, 2009
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Aluir Amancio
    • 24 Veteran's benefits, DC Comics, 2009
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Chad Hardin
    • 25 Recipe for disaster, DC Comics, 2009
      Scénario : Sergio Aragonés - Dessin : Aluir Amancio

Comme encreur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Patrick Gaumer, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Tours, Larousse,‎ janvier 2001, 880 p. (ISBN 2-03-505 162-2)
  • (en) Evanier, Mark, Mad Art, Watson Guptil Publications, 2002, ISBN 0823030806

Liens externes[modifier | modifier le code]