Serge Tretiakov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serge Tretiakov

Serge Tretiakov (en russe : Сергей Михайлович Третьяков, Sergueï Mikhaïlovitch Tretiakov) est un poète, écrivain, dramaturge et théoricien constructiviste russe né le 20 juin 1892 en Lettonie, à Kuldīga (en allemand, Goldingen), gouvernorat de Courlande et mort fusillé le 10 septembre 1937 à Moscou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tretiakov est diplômé en 1916 du département de droit à l'Université de Moscou. Il est un animateur important du futurisme russe avec David Bourliouk dès 1916. Dans les années 1920, il rejoint Moscou où il sera un animateur constant du LEF de Vladimir Maïakovski et un collaborateur de première importante de Vsevolod Meyerhold pour lequel il écrira de nombreuses pièces après avoir travaillé avec Sergueï Eisenstein. Il défendra les positions les plus radicales de l'avant-garde esthétique soviétique, fidèle au futurisme russe. Néanmoins, en 1934, il se rallie au réalisme socialiste dans l'espoir d'un rapprochement international des écrivains luttant contre le fascisme. Il ne sera pas épargné par les purges de 1937 et sera arrêté et emprisonné à Boutyrskaïa avant d'être fusillé.

Il a entretenu une importante correspondance avec Bertolt Brecht, qu'il avait rencontré lors d'un séjour à Berlin en 1931 et qui le considérait comme un « maître ».

L'actrice Olga Tretiakova a été sa femme.

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Dans le front gauche de l'art, Maspéro, 1977
  • Hurle, Chine ! et autres Pièces, L'Âge d'Homme, 1990
  • Animaux à mimer, avec Alexandre Rodchenko, Memo, 2010