Serge Guérin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Serge Guérin

Description de cette image, également commentée ci-après

Serge Guérin en 2012.

Naissance 1962
Nationalité France France
Profession Sociologue

Serge Guérin est un sociologue français né en 1962, spécialiste des questions liées au vieillissement et à la « seniorisation » de la société, des enjeux de l'intergénération et des théories du care.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en sciences de l'information et de la communication de l'Université Paris III-Sorbonne Nouvelle et titulaire d'une Habilitation à diriger des recherches (HDR), il est professeur à l'ESG Management School, où il codirige la chaire « Entrepreneurship & social business »[1]. Il enseigne dans le Master « Politiques Gérontologiques » de Sciences Po Paris. Chercheur associé au Centre Edgar Morin (Ehess)[2].

Rédacteur en chef de la revue de recherche en Proximologie, Réciproques, il est membre du comité scientifique de la revue Management & Avenir et des Comités de lecture d'Écologie & Politique et de la Revue Civique[3].

Chroniqueur pour différents médias, il a publié une vingtaine de livres et contribué à de nombreuses revues et ouvrages collectifs, il est vice-président de l'Uniorpa (Union nationale des instances de coordination offices et réseaux de personnes âgées).

Sociologie des seniors et du vieillissement[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles sur la sociologie des seniors ou des personnes âgées et sur les rapports de la société française avec le vieillissement. On lui doit d'avoir contribué à une vision plus positive du papy-boom[4] et d'avoir montré la transformation profonde des styles de vie des personnes de plus de 50 ans issus du baby-boom[5]. Il s'est fait connaître des médias pour sa volonté de fustiger les représentations négatives des personnes âgées et de la question senior[6]. Il cherche à déconstruire les représentations négatives sur les seniors, par exemple sur leur vote[7], ou sur leur implication dans la société. Par rapport au débat sur le financement des retraites, il propose une voie différente en s'appuyant sur l'apport des retraités et sur l'évolution des cycles de vie[8].


Avec le géographe Christophe Guilluy, il a aussi initié la notion de « retraités populaires » pour signifier que la majorité des ménages de retraités sont d'anciens ouvriers et employés vivant dans le périurbain et dans des conditions souvent très modestes voire précaires. Il récuse d'ailleurs le discours faisant des seniors - en particulier des retraités - des privilégiés[9].

Rédacteur en chef de « Réciproques »[10], la revue de recherche sur la proximologie (la compréhension et la connaissance des aidants bénévoles auprès de personnes âgées ou de malades chroniques), il s'intéresse aux rôles sociaux des retraités et aux problématiques du don.

Le care[modifier | modifier le code]

À partir de son travail sur le vieillissement, les aidants et plus largement l'évolution de la société et la vulnérabilisation des populations, Serge Guérin est aussi un des rares intellectuels en France à penser la question du care dont il propose un prolongement avec la notion d'accompagnement bienveillant[11]. Son approche se distingue aussi par une vision politique qui passe par un renversement des hiérarchies sociales. Il propose que les métiers de l'accompagnement et du lien social soient revalorisés et placés en haut de la pyramide professionnelle. Il pose aussi le prima de la prévention, en matière de santé mais aussi d'éducation et de formation, d'adaptation des logements comme par rapport à la consommation. Il met en avant la question des aidants bénévoles qui sont pour lui le symbole de la société du care[12].

Avec un collectif de personnalités, dont l'ancienne ministre Paulette Guinchard-Kunstler, il est à l'origine de l'Appel pour l'équité en faveur des aidants [13]qui met en avant l'importance de ces 10 millions d'aidants représentant une économie de 164 milliards d'euros pour la collectivité. L'Appel insiste sur la nécessité d'ouvrir des droits spécifiques en matière de prévention santé et de maintien de droits sociaux pour les aidants bénévoles.

Les enjeux des médias et de l'édition[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse aussi aux enjeux de communication et de médias. Il a publié plusieurs ouvrages sur la presse et sur l'internet et contribué à de nombreux ouvrages d'éducation aux médias. Cofondateur de la revue Medias, il est membre du conseil d'administration de l'IPJ (Institut Pratique de Journalisme) et a participé comme expert aux États Généraux de la Presse en 2008. Avec Philippe Robinet, ancien cofondateur du quotidien InfoMatin, il a lancé l'initiative du chéquier presse pour favoriser la découverte des journaux en kiosques par les jeunes. L'initiative, reprise par la ville d'Othis a été primée par la Gazette des Communes lors du Congrès de l'Association des maires de France en 2009.

Serge Guérin est, par ailleurs, président du MOTif, l'observatoire du livre et de l'édition en Île-de-France où il cherche à favoriser ce qu'il dénomme la biblio-diversité[14]. Le MOTif qui soutient des expérimentations dans le secteur du livre est aussi à l'origine de différentes études montrant par exemple que l'édition numérique n'a pas encore trouvé son marché. Pour Serge Guérin, le livre numérique n'a pas inventé une alternative au papier [15]

Il est aussi cofondateur, avec Philippe Robinet, du Labo des Histoires, work-shop animé par des écrivains pour les jeunes qui souhaitent créer par l'écriture[16].

Passion chocolat[modifier | modifier le code]

Serge Guérin est aussi un amateur passionné de chocolat[17]. Il a publié deux ouvrages sur ce thème : Le chocolat, chez Milan, collection Les Essentiels, et, avec le chocolatier de Reims Vincent Dallet, Histoire, légendes et recettes de chocolat, aux éditions Du coq à l'âne. Il est à l'origine de l'opération « Chocolat solidaire », menée avec les Petits frères des Pauvres [18]. Réformes, 20 janvier 2012

Citoyen engagé[modifier | modifier le code]

Il est élu en mars 2010 conseiller régional d'Île-de-France sur la liste Europe Écologie Les Verts (EELV), au titre de l'ouverture.

Le 1er octobre 2012 la socialiste Anne Hidalgo, candidate à la succession de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris dans le cadre des élections municipales de 2014, présente à la presse le conseil d'administration d'« Osez Paris », un think tank destiné à l’élaboration de son programme. Serge Guérin fait partie des personnalités membres[19].[20].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Parmi les principaux titres publiés :

  • La solidarité ça existe... et en plus ça rapporte !, Michalon, 2013
  • La Nouvelle société des seniors, Michalon, 2011, 2e édition.
  • Le Droit à la vulnérabilité. Manager les fragilités en entreprise, Michalon, 2011, avec Th Calvat.
  • De l'État providence à l'État accompagnant, Michalon, 2010.
  • Le Management des seniors, Eyrolles, 2009, 2e édition, avec Gérard Fournier (Prix du livre RH Sciences Po-Syntec).
  • La Société des seniors, Michalon, 2009.
  • Le Management de transition, Les Échos Études, 2008, avec Gérard Fournier.
  • Habitat social et vieillissement. Représentation, formes et liens (direction), La documentation Française, 2008.
  • Vive les vieux !, Michalon 2008.
  • L'Invention des seniors, Hachette Pluriel, 2007.
  • Le Grand retour des seniors, Eyrolles, 2002.
  • Le Boom des seniors, Economica, 2000.
  • La Presse quotidienne, Flammarion, 1999, avec Philippe Robinet.
  • Internet en Questions, Economica, 1998.
  • La Cyberpresse, Hermes, 1996.
  • La Presse économique et financière, Éditions du Cfpj, 1992.
  • La Presse écrite, Éditions du Cfpj, 1991.

Contributions à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Parmi les principales contributions publiées :

  • Les proches, ces autres victimes du cancer, Ligue contre le Cancer/Autrement, 2014
  • Il est l'heure, Acteurs de l'économie, 2012 : avec notamment Cédric Villani, Axel Kahn, Michel Serres, Franck Riboud, Yves Coppens...
  • Regards sur un XXIe siècle en mouvement, Ellipses, 2012 : « Demain, guerre des générations ou société de la coopération : deux scenarii ».
  • Pour changer de civilisation, Odile Jacob, 2011 : « Les révolutions de l'âge, un levier pour rajeunir l'action publique ».
  • RH pour sortie de crise, Éditions Fondation Sciences Po Paris, 2010 : « Vitaminer l'emploi des seniors ».
  • Emploi des seniors, savoir pour agir, Éditions Liaisons Sociales, 2009 : « Emploi des seniors, de l'identité à l'action ».
  • En âge de travailler, Vuibert 2009 : « De l'intérim des seniors ».
  • Tous Talentueux : Talents en RH, Éditions Eyrolles, 2009 : « Les représentations des seniors au travail » (avec JY Duyck).
  • Avis d'experts : Émergence des risques, INRS/Edp Sciences, 2008 : « mergence des risques, quels rôles pour les médias ? ».
  • Gérer les âges et les seniors : le cas du secteur du service à la personne âgée : L’enjeu des représentations, Université Montpellier2, Rapport Dares, Ministère du travail (collectif), 2008
  • Medias-persuasion et lien social, Université Cergy-Pontoise, 2008 : « Liens des générations et lien social ».
  • De la famille aux Familles, La documentation Française, 2007 (coordination) : « Introduction : L'émergence d'une nouvelle ère de la relation familiale ».(coordination)
  • Allongement des temps de la vie, Quels impacts sur le logement social ?, La documentation Française, 2006 : « Introduction : Vers une nouvelle société ».(coordination)
  • La diversité des âges, Regards croisés d’experts, Liaisons Sociales, 2005 : « Changer de regard sur l'emploi des seniors ».
  • La Tyrannie des bien-pensants, Economica 2002 : « Changer de regard ».
  • La Pensée unique. Le vrai procès, avec notamment Philippe Tesson, Jean-Pierre Thiollet, Françoise Thom, Michel Godet et Jean Foyer.

Contributions à des revues à comité de lecture[modifier | modifier le code]

Parmi les principales contributions publiées :

  • Gestion, Eté 2013 : « L'intégration professionnelle des travailleurs âgés »[21].
  • La Revue Civique, Eté 2013 : « Sortir de la lutte des âges »[22].
  • Réalités Familiales, année 2012 : « L'intergénération au centre du faire-société ».
  • Projet, février 2012 : « Les aidants, cœur du système social ».
  • La Revue des Sciences de Gestion, janv-février 2012 : « Introduction : RSE, vers de nouvelles forme de coopération en entreprises » (Avec Y Bazin).
  • La Revue Civique, Hiver 2011-2012 : « Contre clichés sur les seniors et la politique ».
  • Écologie & Politique, septembre 2011 : « Du care à la société accompagnante un écologie politique du concret ».
  • Gérontologie et société, janvier 2011 : « Expérience du don et du care, société de service et personnes âgées ».
  • Management & Avenir, février 2010 : (codirection du n° sur "Représentation du vieillissement dans l'entreprise"). Article : « Intégration ou exclusion des seniors, l'impact des représentations sociocognitives des décideurs » (avec N Pijoan).
  • Mediamorphose, spécial Mai 68, février 2008 : « Génération 68, le rendez-vous manqué avec l'internet ».
  • Mediamorphose, mai 2007 : « Les journalistes dans l'espace public ».
  • Management & Avenir, mars 2006 : « Essai de typologie des représentations des seniors dans l'entreprise » (avec Pr JY Duyck).
  • Revue Sociologie Santé, décembre 2005 : « Économie et seniors : grise mine ou mine grise ? ».
  • Cahiers de la Fiapa, mars 2005 : « La prise de parole médiatique des seniors ».
  • Recherches et communication, décembre 2005 : « Médias et internet ; renouvellement de la relation avec les usagers ou évolution en trompe-l'œil ? ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], ESG Management School
  2. [2], Centre Edgar Morin/IIAC
  3. [3], La Revue Civique.
  4. Colloque ESG/CNAM La société des seniors : jeunesse d'un regard
  5. À 50 ans tout est possible, Nouvel Observateur.
  6. France 2, invité de À nos 100 ans.
  7. [4], La Revue Civique.
  8. « La retraite n'est pas l'inactivité », Le Monde, 19 juillet 2013.
  9. « Les retraités pauvres, un vote-clé », Le Monde, 28 août 2012.
  10. Réciproques.
  11. Voir De l'état providence à l'état accompagnant.
  12. http://www.esg.fr/ecole-commerce-recherche-publications-detail_id1626_Les+aidants%2C+coeur+du+syst%E8me+social.htmlRevue Projet.
  13. http://www.leparisien.fr/espace-premium/air-du-temps/les-aidants-familiaux-ont-besoin-d-aide-05-03-2013-2617425.php. Le Parisien, 5 mars 2013
  14. http://www.actualitte.com/interviews/la-librairie-une-certaine-conception-de-la-diversite-litteraire-serge-guerin-1839.htm
  15. http://www.dna.fr/culture/2013/03/23/le-livre-reste-de-papierLes Dernières Nouvelles d'Alsace, 23 mars 2013
  16. http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/12/les-jeunes-a-l-ecriture-un-enjeu-national_1716666_3232.html
  17. http://www.liberation.fr/vous/01012396960-le-cacao-c-est-la-mondialisation-sympathique, Libération du 19 mars 2012
  18. http://www.reforme.net/journal/01202011-3400/dossier/chocolat-solidaire
  19. Article sur lemonde.fr
  20. Béatrice Gurrey « Hidalgo présente les personnalités d'ouverture de ses listes à Paris », in lemonde.fr, 2 décembre 2013.
  21. [5] Revue Internationale de Gestion, HEC Montréal, Vol 38 n°2, Eté 2013
  22. [6] Sommaire de la Revue Civique, Eté 2013