Serge Golon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vsevolod Sergueïvitch Goloubinoff (1903 à Boukhara - juillet 1972), Serge Golon est un écrivain français d'origine russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils de diplomate de la Russie impériale. Il est élevé à Ispahan en Perse, où son père est consul de la Russie impériale. Il a une jeunesse mouvementée en Russie pendant la révolution russe et émigre avec sa famille en 1920 par Constantinople. Réfugié en France avec sa famille dans la région de Nancy, il devient le plus jeune docteur ès sciences - chimio-minéralogie - de France. Il vit ensuite en Afrique et en Indochine une vie aventureuse de prospecteur et découvreur de mines. Pendant la guerre, il rallie le général de Gaulle à Brazzaville et il est condamné par contumace par Vichy.

En 1947, il écrit en collaboration avec un auteur pour la jeunesse un souvenir d'adolescence Le Cadeau de Riza Khan, sous le nom de plume de Serge Golon.

Il se marie à Pointe-Noire avec Simone Changeux, reporter et écrivain (pseudonyme : Joëlle Danterne), future Anne Golon.

Il écrit avec elle certains souvenirs Les Géants du Lac, le Cœur des Bêtes Sauvages et il assiste sa femme dans ses premières recherches de documentation pour Angélique. Le pseudonyme de Serge Golon est imposé par l'agence O.P. comme coauteur dans l'édition française en 1957.

Il devient peintre en 1961 et inventeur de vernis et couleurs avec une première exposition à Crans-Montana en 1968 où il possédait un chalet, Les Fauvettes[1].

Il meurt au Québec en juillet 1972 où il était venu préparer une exposition et signer un contrat sur ses découvertes de couleurs pour peintres, accompagnant Anne Golon venue se documenter pour le futur livre d'Angélique se passant dans la province de Québec.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Suisse 19 juillet 1972

Liens externes[modifier | modifier le code]