Serge Bélair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Serge Bélair

Surnom Réal Vallières
Naissance 4 octobre 1940
Décès 28 septembre 2010 (à 69 ans)
Longueuil, Québec
Profession Animateur de radio
Animateur de télévision

Serge Bélair, né le 4 octobre 1940 et mort à Longueuil, le 28 septembre 2010 est un animateur de radio et de télévision québécois. Il figure parmi les pionniers de la station de télévision Télé-Métropole et il a été un animateur-vedette à la radio CJMS, à Montréal[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de seulement 15 ans, Bélair anime ses premières émissions de radio à CFDA, une station de Victoriaville, après avoir remporté un concours d'art oratoire du Club optimiste Laurentien. Le prix consistait à remplacer un animateur en vacances[2]. À ses débuts, par précaution, il se fait désigner comme étant « Réal Vallières » (nom d'emprunt).

Au cours des années suivantes, il travaille successivement sur les ondes radiophoniques de CHRD (Drummondville), CHNC (New Carlisle), Télé-Métropole (Granby), et CJSO (Sorel)[2]. Il est ensuite engagé à la station montréalaise CJMS en 1959, où il passe deux années[3].

Au début de l'année 1961, une nouvelle carrière s'ouvre pour le jeune homme de 20 ans. Le 19 février 1961, il anime le gala d'ouverture de Télé-Métropole, la première station de télévision privée francophone à Montréal. Bélair passe 13 ans au Canal 10 comme on l'appelait à l'époque, où il anime des jeux télévisés comme Cherchez le magot dans les années 1960, Qui dit vrai? dans les années 1970 et L'Union fait la farce (1976-1978), après le magazine Bon dimanche en 1968-1969[3],[4].

Bélair quitte la télévision en 1974 pour retourner à CJMS, où il anime l'émission matinale de l'antenne montréalaise du réseau Radiomutuel jusqu'en 1985. Il anime aussi l’émission Vedettes en direct à CKVL pendant les années 1990 avec son amie Danielle Ouimet[3],[5].

Bélair a été associé dans une agence de voyages, il a exploité une entreprise de production de messages publicitaires[5], ses services d'annonceur ont été retenus pendant 25 ans par la chaîne de magasins de meubles Brault et Martineau, dont le slogan « là où la qualité n’est pas un obstacle aux bas prix » est entré dans la culture populaire[3].

Serge Bélair a participé, à quatre reprises, au téléthon de la Fête du Travail de Jerry Lewis, à Las Vegas, pour venir en aide aux victimes de la dystrophie musculaire[3].

Il a également fait une apparition aux côtés de Danielle Ouimet dans le film Valérie (1968) de Denis Héroux[1] en plus d'obtenir des rôles de soutien dans Bingo (1974) de Jean-Claude Lord et Ça peut pas être l’hiver, on n’a même pas eu d’été (1980) de Louise Carré, mettant en vedette Céline Lomez, Jacques Galipeau et Charlotte Boisjoli[3].

Amaigri, il fait une dernière apparition publique lors de l'enregistrement d'une émission du Banquier, le 30 juin 2010[6]. Cette émission télévisée spéciale, pour marquer le 50e anniversaire du réseau TVA, est diffusée le dimanche qui précède son décès[7]. Il meurt le 28 septembre 2010 d'un cancer de l'œsophage, quelques jours avant de célébrer ses 70 ans[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Radio-Canada, « L'annonceur Serge Bélair s'éteint », Radio-Canada Nouvelles,‎ 29 septembre 2010 (lire en ligne).
  2. a et b Claude Plante, « Serge Bélair, au micro à 15 ans à Victoriaville », La Tribune, Sherbrooke,‎ 29 septembre 2010 (lire en ligne).
  3. a, b, c, d, e et f Agence QMI, « Serge Bélair: Une grande voix s'éteint », LCN,‎ 29 septembre 2010 (lire en ligne).
  4. Louise Jalbert, « Serge Bélair: un pionnier s'est éteint », Échos Vedettes, Volume 48, Numéro 42, 9 au 15 octobre 2010, pages 7 à 9.
  5. a et b Richard Therrien, « Serge Bélair : une grande voix s'éteint », Le Soleil, Québec,‎ 30 septembre 2010 (lire en ligne).
  6. Dany Bouchard, « Serge Bélair n'est plus », Le Journal de Montréal,‎ 30 septembre 2010 (lire en ligne).
  7. Pascale Lévesque, « Serge Bélair n'est plus », Rue Frontenac,‎ 28 septembre 2010 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]