Serdab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un serdab (« cave » en persan) est une pièce que l'on trouve dans les monuments funéraires (mastabas ou temples funéraires) durant l'Ancien Empire égyptien. Généralement aveugle, elle contient la statue du ka du défunt. Elle est parfois ouverte sur la chapelle funéraire par une fente ou deux trous permettant au défunt de recevoir les offrandes déposées par les proches. Le serdab était souvent dissimulé derrière une stèle fausse-porte.

Le serdab de Djéser, à l'extérieur de la pyramide dans une petite salle séparée, découvert par Cecil Firth en 1924, contenait des textes hiéroglyphiques désignant Imhotep comme le concepteur de la pyramide à degrés de Saqqarah. Il contient une statue assise du roi Djéser de 1,42 mètre. Celle qui est actuellement visible est une réplique, l'originale se trouvant au musée du Caire.

Dans les tombes du Moyen Empire, le serdab n’existe plus, mais une statue du défunt fait souvent partie de l’ensemble mobilier.