Seram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Seram (Népal)
Seram
Pualau Seram (id)
Carte de Seram et des îles voisines.
Carte de Seram et des îles voisines.
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Moluques
Localisation Mers de Banda et de Seram (océan Pacifique)
Coordonnées 3° 08′ 00″ S 129° 30′ 00″ E / -3.133333, 129.53° 08′ 00″ S 129° 30′ 00″ E / -3.133333, 129.5  
Superficie 17 100 km2
Point culminant Binaya (3 027 m)
Géologie Île continentale
Administration
Province Moluques
Kabupaten Moluques centrales, Seram occidental, Seram oriental
Démographie
Population 218 993 hab. (2003)
Densité 12,81 hab./km2
Plus grande ville Masohi
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+9

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Seram
Seram
Îles d'Indonésie

Seram, en indonésien Pulau Seram, anciennement Céram, est une île d'Indonésie situé dans l'archipel des Moluques et baignée par les mers de Seram et de Banda. Elle est située au nord-est de l'île d'Ambon qui abrite Ambon, la plus grande ville des Moluques et la capitale provinciale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ferme de perles à Seram.

Le point culminant de l'île est le Binaya qui, avec 3 027 mètres d'altitude, est aussi le plus haut sommet des Moluques. Administrativement, Seram est découpée en trois kabupaten, Moluques centrales, Seram occidental, Seram oriental, de la province des Moluques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Seram est attesté dès le XIVe siècle. Le Nagarakertagama, un poème épique écrit en 1365 dans le royaume javanais de Majapahit, mentionne "Seran" parmi les quelque cent "contrées tributaires" du royaume. En réalité, le territoire contrôlé par Majapahit ne s'étendait que sur une partie de l'est et du centre de Java. Les "contrées tributaires" étaient en fait des comptoirs formant un réseau commercial dont Majapahit était le centre. Majapahit y envoyait des dignitaires dont le rôle était de s'assurer que ces comptoirs ne s'adonnaient pas à un commerce privé qui échapperait au royaume.

La mosquée de Waru (Jules Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud et dans l'Océanie sur les corvettes L'Astrolabe et La Zélée, Gide Paris, 1846).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]