Septembre 1940

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Septembre 1940
Nombre de jours 30
Premier jour Dimanche 1er septembre 1940
7e jour de la semaine 35
Dernier jour Lundi 30 septembre 1940
1er jour de la semaine 40

Calendrier
septembre 1940
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
35             1er
36 2 3 4 5 6 7 8
37 9 10 11 12 13 14 15
38 16 17 18 19 20 21 22 
39 23 24 25 26 27 28 29 
40 30  
1940Années 1940XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Août 1940 Octobre 1940 Suivant
Septembre précédent et suivant
Précédent Septembre 1939 Septembre 1941 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]


  • 7 septembre :
    • Début du Blitz sur Londres.
    • Weygand délégué du gouvernement pour l'Afrique française.
    • Paraguay : le dictateur José Estigarribia meurt dans un accident d’avion et est remplacé par le ministre de la guerre, le général Higinio Morínigo qui assume tous les pouvoirs pendant toute la durée de la guerre, avec l’appui du Brésil et des États-Unis qui veulent éloigner le Paraguay de l’influence de l’Argentine restée neutre (fin en 1948).
    • La Dobroudja est rendue à la Bulgarie suite aux accords de Craiova. Ces pertes de territoires suscitent la colère de la population roumaine et provoquent l’abdication du roi, en faveur de son fils, Michel, sous la pression du général Ion Antonescu, partisan de l’Allemagne (6 septembre).
  • 13 septembre : l’Italie envahit l’Égypte.
    • L’Égypte refuse de déclarer la guerre à l’Allemagne. En vertu du traité de 1936, l’État de siège est proclamé et les troupes britanniques se déploient dans le pays. Les Britanniques obtiennent le renvoie du chef d’état-major qui leur est hostile. Le 10 juin, l’Italie entre en guerre. Les assemblées égyptiennes votent la rupture des relations diplomatiques avec Rome mais refusent d’engager des troupes contre l’Italie. La première offensive italienne à l’automne se solde par un échec.
  • 14 septembre :
    • L'Opération Otarie est remise à plus tard jusqu’au 27 septembre, le dernier jour du mois avec des marées appropriées pour l’invasion.
    • Première mission de bombardement menée par l’aviation polonaise à partir du Royaume-Uni : les escadrilles 300 et 301 participent au bombardement du port de Boulogne.
    • Des émeutes populaires tournent au massacre. Ion Antonescu institue une dictature (1940-1944). Il prend la fonction de Conducător (Guide de l’État) et proclame la Roumanie « État national légionnaire ». La Garde de fer prend le nom de « Mouvement légionnaire » et son chef Horia Sima devient vice-président du gouvernement.
  • 17 septembre :
    • L’Opération Otarie remise à plus tard par Hitler jusqu’à nouvel ordre.
    • Marcel Brossier, mécanicien de 31 ans, est fusillé près de Rennes pour sabotage de cables de l'armée allemande
  • 25 septembre :
    • Malgré le bombardement naval de Dakar, le général Boison refuse de se rallier au Général de Gaulle.
    • Premier tract du « groupe du Musée de l’Homme », groupe de résistants parisiens.
  • 26 septembre : suite aux accords franco-japonais du 22, débarquements des troupes japonaises au Tonkin.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Durand, HISTOIRE DE LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE, Éditions Complexe,‎ 1999 (ISBN 9782870277409, présentation en ligne)