Sept jours de malheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sept jours de malheur

Titre original Lucky Jim
Réalisation John Boulting
Scénario Patrick Campbell
Jeffrey Dell (en)
d'après Kingsley Amis
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Comédie

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sept jours de malheur (Lucky Jim) est un film britannique réalisé par John Boulting, sorti en 1957.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jim Dixon n'a décidément pas de chance. À l'université, il doit faire les quatre volontés du distrait et ennuyeux professeur Welch pour avoir l'espoir de conserver son boulot. Pire encore, il est parvenu à se mettre dans les jambes Margaret Peel, une amie du professeur, une personne sans intérêt particulier, et plutôt névrosée. Tout bien considéré, le pub est encore l'endroit le plus agréable où il puisse se trouver. Un comble est mis à son malheur quand, un week-end, lors d'une réunion épouvantable chez le clan Welsh, Bertrand, le fils, fait son entrée en scène. Ce n'est pas tant le fait que Betrand soit un fort en gueule doublé d'un grossier merle — et c'est bien ce qu'il est — mais plutôt qu'il a pour compagne Christine Callaghan, le genre de femme merveilleuse et inaccessible dont Jim ne pourra jamais que rêver…

Analyse[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]