Seoudat mitzva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une seoudat mitzva (hébreu: סעודת מצווה repas - ou festin - de mitzva) désigne, dans la tradition juive, d'une part un repas qui constitue en soi une mitzva (prescription, biblique ou rabbinique), comme le repas du chabbat, celui de la veille de Yom Kippour ou celui de Pourim, et d'autre part un repas qui se tient à l'occasion d'une mitzva, comme la brit mila (circoncision), les nissouïn, lors d'une bar mitzva (si le hatan mitzva, dont on célèbre l'accession à la majorité religieuse, a réalisé un sermon sur des paroles de Torah, le plus souvent sur la section biblique qui a été lue cette semaine) ou lors de la complétion d'une étude (le plus souvent celle d'un traité du Talmud, ou d'un ordre de la Mishna).

La tenue d'une seoudat mitzva est d'une telle importance qu'elle peut se tenir en des endroits où l'on n'a pas le droit de faire normalement un festin, comme une synagogue, et en des occasions comme les neuf jours, voire le jeûne des premiers-nés.