Sentinum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sentinum est une ancienne ville se trouvant actuellement dans la région des Marches en Italie, située à un kilomètre dans les plaines à l'est de la ville actuelle de Sassoferrato. Ses ruines ont été identifiés en 1890 et la découverte a été publiée par T. Buccolini[1].

Mosaïque provenant d'une villa romaine (Glyptothek, Munich)

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bataille de Sentinum.

Proche de la ville pendant la troisième guerre samnite, s'est déroulée la bataille de Sentinum, durant laquelle les Romains battent les forces combinées des Samnites et des Gaulois en 295 av. J.-C.

Pendant la guerre de Pérouse, la ville prend le parti de Marc Antoine mais est prise et détruite par les troupes de Quintus Salvidienus Rufus, le général d'Octave[2].

Elle est reconstruite et croît régulièrement, et continue d'exister sous l'Empire romain comme un municipe. La vie civique à Sentinum semble s'être effondrée au moment de l'invasion d'Alaric Ier[3] et ne semble pas s'être renouvelée.

Site archéologique[modifier | modifier le code]

Les fondations des murs de la cité sont préservées, ainsi qu'une porte de la ville sur une voie, des citernes et des vestiges de maisons ont été découverts, y compris quelques mosaïques[4] et des inscriptions de la seconde moitié du IIIe siècle ap. J.-C., dont trois importants patronatus tabulae.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Princeton Encyclopedia of Classical Sites, s.v. « Sentinum ».
  2. Pierre Cosme, Augusteéd. Perrin, coll. « Tempus », 2005, p. 63.
  3. Zosime, Histoire Nouvelle, 5, 37.
  4. T. Buccolini dans Notizie degli scavi, 1890, 346.