Sentiment antijaponais aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sentiment antijaponais aux États-Unis existe depuis la fin du XIXe siècle, au cours de la période du péril jaune. Le sentiment antijaponais atteint un sommet durant la Seconde Guerre mondiale et de nouveau dans les années 1980 avec la montée du Japon comme puissance économique majeure.

Origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Péril jaune.
Des New Yorkaises défilent avec des bas de soie à l'appui du boycott sur ​​les produits japonais

Début du XXe siècle[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Depuis la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dénigrement du Japon.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]