Sentence arbitrale de Torrellas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division administrative du Royaume de Valence suite à la sentence arbitrale de Torrellas et au traité d'Elche

Le Traité de Torrellas est un accord signé dans cette cité de la région de Saragosse après la conquête du Royaume de Murcie, alors aux mains de la Castille, par le roi aragonais Jacques II.

En 1296 et 1300, Jacques II mena des opérations militaires de conquête en territoire de Murcie avec l'intention de se rendre maître de la zone comprise entre Elda au nord et Huércal Overa au sud.

L'accord fut signé en 1304 entre Jacques II et Ferdinand IV de Castille. Dans cet accord, on fixait de nouvelles frontières entre la Couronne d'Aragon et le Royaume de Castille. L'accord signifiait la paix entre les deux rois, et la remise à la Castille de la majeure partie du Royaume de Murcie, conquis antérieurement. Les cités de Orihuela, Elche, Caudete, Elda et Alicante, passèrent du Royaume de Murcie à celui de Valence. Ce traité fut modifié l'année suivante par le Traité d'Elche.

Liens internes[modifier | modifier le code]