Senryū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le senryū est une forme de poésie japonaise courte similaire au haïku : elle se compose de trois lignes de 17 syllabes. Par contre le senryū a pour sujet les faiblesses humaines et non pas la nature. Le senryū est souvent cynique alors que le haïku est sérieux.

Exemple de senryū :

泥棒を dorobō wo
捕えてみれば toraete mireba
我が子なり wagako nari
En attrapant
le voleur;
c'était mon propre fils

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Cholley, Un haïku satirique, le senryū, Aurillac, Publications orientalistes de France, coll. « Bibliothèque japonaise »,‎ 1981 (ISBN 2-7169-0151-1)