Seno Skyring

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seno Skyring
Le Seno Skyring au nord de l'île Riesco.
Le Seno Skyring au nord de l'île Riesco.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Chili Chili
Subdivisions
territoriales
Région de Magallanes et de l'Antarctique chilien
Géographie physique
Type Bras de mer
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 52° 37′ S 71° 54′ O / -52.62, -71.952° 37′ Sud 71° 54′ Ouest / -52.62, -71.9  
Longueur 80 km
Largeur
· Maximale 16 km
· Minimale 13 km

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Seno Skyring

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Seno Skyring

Le Seno Skyring, ou mer de Skyring, est un vaste bras de mer situé au nord de l'île Riesco, dans la région de Magallanes et de l'Antarctique chilien, à l'extrémité australe du Chili et du continent sud-américain.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Cette étendue d'eau naturelle occupe une vallée bloquée par une importante moraine terminale laissée par le retrait d'un glacier lors de la dernière période glaciaire. Bien qu'il soit situé à l'est de la cordillère des Andes, le Seno Skyring est relié à l'ouest au détroit de Magellan et à l'océan Pacifique à travers des fjords qui traversent le massif andin. Au sud, le Seno Skyring est également relié à la mer d'Otway via le canal Fitz Roy. Il mesure approximativement 80 km de long au maximum (le long d'un axe est-ouest) et entre 13 km et 16 km de large[1].

Au sud se trouve l'Île Riesco.

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

La mer de Skyring a été nommée en l'honneur de William George Skyring (es) (1797-1833), lieutenant à bord du HMS Beagle lors de son voyage d'exploration en Terre de Feu.

Le petit port de Puerto Altamirano est situé sur la rive nord du Seno Skyring.

{{{annotations}}}

Cliquez sur l'image pour avoir la carte d'ensemble

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hydrographic Office United States, South America Pilot, vol. 2,‎ 1916, 373 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]