Sengzhao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sengzhao ou Seng-Chao 僧肇 (384-414) est un célèbre moine bouddhiste chinois, le premier disciple du grand traducteur Kumārajīva et important représentant de l'école des Trois traités (Sānlùn zōng 三论宗) du Mādhyamika chinois.

Originaire de Jingzhao (actuel Xi'an), il étudie dans sa jeunesse les écrits de Laozi et de Zhuangzi, après la lecture du Vimalakīrti nirdeśa Sūtra, séduit par la sagesse profonde du bouddhisme, il devient moine auprès de Kumārajīva sous la direction duquel il étudie les œuvres de Nāgārjuna.

Il aide son maître Kumārajīva à traduire des soutras et des traités, en même temps il écrit des commentaires sur des termes cruciaux du bouddhisme tels que la vacuité (sk: śūnyatā; ch: kōng 空), la transformation formelle, la grande sagesse (sk: prajñāpāramitā; ch: bōrè 般若), qui sont approuvés par son maître spirituel. Il interprète et élabore une synthèse des points de vue philosophiques indiens et chinois dans un style littéraire gracieux que son maître admire et approuve sans réserve : « Pour la compréhension (des sujets traités) je suis aussi excellent que toi, mais pour la façon de l'interpréter, je dois joindre mes deux mains (pour te montrer mon estime) ». Ses écrits réunis sous le titre des Traités de Sengzhao (Zhàolùn 《肇论》 ) comportent trois essais principaux intitulés L'immutabilité des choses, La vacuité de l'irréel, Prajnâ n'est pas connaissance [1]. Sa courte vie n'influença pas moins la formation et l'assimilation du bouddhisme en Chine.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Introduction aux pratiques de la non-dualité. Commentaire du Soûtra de la Liberté inconcevable de Vimalakirti. Traduit du chinois et annoté par Patrick Carré, Fayard, 2004.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Traduction en anglais de Walter Liebenthal, The Book of Chao, Pékin, 1948