Semur-en-Brionnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Semur-en-Brionnais
Église Saint-Hilaire
Église Saint-Hilaire
Blason de Semur-en-Brionnais
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Charolles
Canton Semur-en-Brionnais
(chef-lieu)
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Semur-en-Brionnais
Maire
Mandat
François Baciak
2008-2014
Code postal 71110
Code commune 71510
Démographie
Gentilé Semurois
Population
municipale
624 hab. (2011)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 49″ N 4° 05′ 30″ E / 46.2636111, 4.09166667 ()46° 15′ 49″ Nord 4° 05′ 30″ Est / 46.2636111, 4.09166667 ()  
Altitude Min. 271 m – Max. 464 m
Superficie 15,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Semur-en-Brionnais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Semur-en-Brionnais
Liens
Site web http://www.semur-en-brionnais-vp.fr

Semur-en-Brionnais est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne. Elle est classée parmi les plus beaux villages de France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Niché sur une colline, comme son nom l'indique, Semur fait partie du Brionnais.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Anzy-le-Duc Sarry Rose des vents
Baugy
Marcigny
N Sainte-Foy
O    Semur-en-Brionnais    E
S
Saint-Martin-du-Lac Saint-Julien-de-Jonzy

Histoire[modifier | modifier le code]

Du Xe au XIVe siècle, les barons de Semur furent une famille puissante. Ainsi Dalmace Ier, dit Dalmace le Grand (1000? à 1048) maria sa fille Hélie au duc de Bourgogne Robert Ier. Le plus célèbre membre de la famille de Semur fut un autre fils de Dalmace le Grand, Saint Hugues (1024-1109), qui devint Grand Abbé de Cluny, et joua un rôle important dans l'ensemble de la chrétienté.

Plus de détails sur les barons de Semur dans : Brionnais.

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom de Semur-la-Montagne[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes

Les armes de Semur-en-Brionnais se blasonnent ainsi :

D'argent à trois bandes de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 en cours François Baciak PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
705 710 689 687 636 724 645
(Source : Base Insee[2],[3],[4].)


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

De nombreux monuments témoignent de l'importance de Semur, notamment:

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Saint Hugues (1024-1109) : natif de Semur-en-Brionnais, cinquième grand abbé de l'ordre de Cluny.
  • Renaud de Semur, petit-neveu d’Hugues de Semur, abbé de Vézelay (1106-1138), naît dans le château. Il fait reconstruire la nef de l’abbatiale de Vézelay à partir de 1120 en s’inspirant de l’église d’Anzy-le-Duc qui était un lieu de pèlerinage proche de Semur.
  • Francois Bonnardel, cure de Semur et fondateur du Petit Seminaire, mort en 1836.
  • Gilbert Génébrard (1536-1597), théologien français
  • Jean Baptiste Augustin Bouthier de Rochefort (1814-1891) : député républicain modéré (1876-1891), précurseur des GAEC (groupements d'agriculteurs). Il légua sa fortune à la commune et créa une maison de retraite pour les salariés et les métayers du monde agricole.

Images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Semur-en-Brionnais », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) (consulté le 9 août 2012)
  2. « Résultats du recensement de la population - Semur-en-Brionnais », sur le site de l'Insee (consulté le 1er janvier 2012)
  3. « Recensement de la population au 1er janvier 2006 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er janvier 2012)
  4. « Populations légales 2009 en vigueur le 1er janvier 2012 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er janvier 2012)