Semper fidelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Semper Fidelis, aussi abrégée en Semper Fi, signifie en latin « Toujours fidèle ». Cette devise est connue pour être celle du corps des Marines des États-Unis, mais elle est aussi celle de nombreux corps d'armées, comme le West Nova Scotia Regiment (Canada), ainsi que la devise de la base militaire de Valcartier, le Devonshire and Dorset Regiment (Royaume-Uni), le 47e régiment d'infanterie de ligne, la devise de Saint-Malo, Calvi (communes françaises), la Garde prétorienne romaine et pour finir celle des Grenadiers (forces spéciales suisses).

Semper fidelis : devise de régiments français[modifier | modifier le code]

Ancien régime[modifier | modifier le code]

Armée moderne[modifier | modifier le code]

Semper Fi comme devise des Marines[modifier | modifier le code]

Emblème des United States Marine Corps

Le Corps des Marines des États-Unis a adopté la devise Semper Fidelis en 1883, sur l'initiative du colonel Charles McCawley (29 janvier 1827 - 13 octobre 1891), commandant du 8e Corps des Marines.

Avant Semper Fidelis, il y avait trois slogans dont Fortitudine (qui signifie «avec courage») antérieur à la guerre de 1812, qui était un clin d'œil à la British Royal Marines[pourquoi ?], Per Mare, Per Terram (« par mer, par terre »). Une autre devise utilisée jusqu'en 1843, était To the Shores of Tripoli.

Semper fidelis signifie le dévouement et la loyauté que les Marines sont censés disposer de « Corps et Pays », même après cessation de service.

Les Marines tendent souvent à abréger la devise en « Semper Fi ».

John Philip Sousa a composé en 1888 une marche militaire, un hymne aux Marines, dont le titre est Semper fidelis.

Familles et personnes[modifier | modifier le code]

La famille Lynch de Galway[modifier | modifier le code]

Semper Fidelis est la devise de la famille Lynch. Les Lynch ont été une des tribus de Galway, qui consistaient dans quatorze familles nobles de marchands qui ont dominé la vie politique, économique et sociale de la ville de Galway, dans l'Irlande de l'Ouest, entre le XIIIe et le XVIe siècle. Ils étaient considérés comme étant d'origine anglaise, et se distinguaient eux-mêmes des personnes d'origine gaélique. Les Lynch descendaient de William Le Petit qui était un des chevaliers Normands qui se sont installés en Irlande au début du XIIe siècle lorsque celle-ci était considérée comme un fief d'après le pape Adrien IV et le roi d'Angleterre Henri II. Semper Fidelis apparaît sur le blason de la famille Lynch. Bien que les références les plus anciennes ne remontent qu'à l'historien James Hardimandans son histoire de Galway publiée en 1820, il est probable que cette devise ait été utilisée au XIVe ou XVe siècle.

La famille Edge de Strelley, dans le comté de Nottingham, utilisait Semper Fidelis comme devise en 1814[1].

La Famille Henry de Lolière[modifier | modifier le code]

Semper Fidelis Esto est la devise de la famille Henry de Lolière, nombreux descendants encore vivant à ce jour, dont certains toujours sur la région de Thiers, Auvergne, France. La particule « de Lolière » ayant été retirée du nom de famille lors de la Révolution française afin d'en préserver le patrimoine. Aussi écrit de l'Olière ou d'Olière[2]. Cette famille a pris son nom d'un fief situé près de Thiers et subsistait aux XIVe et XVe siècle. Guillaume de Lolière ou d'Olière, fils de Philippe d'Olières, damoiseau, fit un échange avec le comte de Forez, en 1316. Arnaud et Pierre de Lolière, écuyers, plaidaient en 1441, contre Philippe de Vienne, seigneur de Listenois et de Châteldon, à cause d'une rente relevant du duc de Bourbon. Pierre et Bernard de Lolière, seigneurs du lieu, vivaient en 1470, et leur successeurs furent convoqués au ban de 1543. Cette famille fut anoblie pour services militaires par Henri IV en 1596. La seigneurie de Lolière passa plus tard à la famille d'Ossandon, qui en rendit hommage en 1670, 1716, 1723 et 1729. Les armes de Lolière, en 1450, étaient : « D'azur, au lion d'argent ». Le nom Henry de Lolière revient au descendant de la seigneurie (*date à préciser). Les armes Henry de Lolière étaient en 1596 : « D’or, au chevron d’Azur, accompagné de 3 merlettes ». Les merlettes rouges montrent que le chevalier a utilisé des bateaux pour aller combattre loin de son pays. Le Timbre est composé de 3 plumes (une rouge, une jaune & une bleue) & un casque. Une licorne et un lion encadre respectivement à gauche et à droite le blason. On retrouve ces armes représentées sur le mur de la salle des blasons du château de Ravel.

Villes[modifier | modifier le code]

Exeter[modifier | modifier le code]

La ville d'Exeter, dans le Devon, en Angleterre semble avoir adopté cette devise en 1588, pour montrer la loyauté de la ville à la Couronne. Selon le White's Devonshire Directory de 1850, ce fut la reine Elizabeth I qui suggéra que la ville adopte cette devise (peut-être en imitation de sa propre devise, Semper Eadem (« Toujours le même ») ). La carte d'Exeter de John Hooker, qui date des environs de 1586, montre le blason de la ville sans la devise, suggérant que l'usage de cette devise est plus récent.

  • Cette devise est également utilisée par un navire de guerre de la Royal Navy, le HMS Exeter, nommé en référence à la ville d'Exeter ;
  • La loge maçonnique d'Exeter est appelée Lodge Semper Fidelis.
Les armes de Lwów, montrant la devise.

Lviv[modifier | modifier le code]

La devise Semper fidelis est utilisée par la ville ukrainienne de Lviv (en latin, Leopolis ; anciennement Lwów en polonais) en 1658 par le pape Alexandre VII, reconnaissant le rôle de la cité dans la défense de l’Europe contre les invasions musulmanes. La même année, le Sejm (parlement) du Commonwealth Lituano-polonais passa une loi appelée Semper fidelis Poloniae (« Toujours fidèle à la Pologne »).

Curieusement, les deux villes, Lwów et Exeter, en plus de partager la même devise, ont apposé l’image de trois tours sur leurs armes. Il semble que ce soit une coïncidence.

Aujourd’hui[Quand ?], en Pologne, la devise est associée à la guerre polono-ukrainienne de 1919, qui a suivi la chute de l’Empire austro-hongrois à la fin de la Première Guerre mondiale, et plus spécifiquement à la Guerre russo-polonaise de 1920.

En Ukraine, cette devise est moins utilisée, car elle est associée à la survie de l’Église catholique ukraino-grecque pendant la période de l’occupation soviétique.

Saint-Malo[modifier | modifier le code]

Semper fidelis est la devise de la ville de Saint-Malo, en Bretagne.

Argeles-Gazost[modifier | modifier le code]

Semper fidelis est la devise de la ville de Argeles-Gazost, dans les Hautes-Pyrénées.

Calvi[modifier | modifier le code]

Civitas Calvi semper fidelis est la devise de la cité de Calvi envers Gênes depuis plus d'un demi millénaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives nationales d'Angleterre document référence DD/E/209/32-34
  2. Source Nobiliaire d'Auvergne-1848-Tome III-p. 424 Book

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Semper fi est le nom de la première mission de Call of Duty: World at War.

Semper Fidelis est le nom de la première mission de la campagne solo du jeu Battlefield 3.

Semper fi est le nom français du septième épisode de la deuxième saison de NCIS : Enquêtes spéciales.

Semper fi est le nom d'une mission dans Crysis 2. (Alcatraz étant un Marines)

À la fin de Call of Duty Modern Warfare 2, on voit une photo sur laquelle il est écrit Semper fi.

Dans la série Red VS Blue, de Rooster Teeth Production, le personnage de Grif utilise très souvent l'expression Semper Fi, la plupart du temps en réponse à une question idiote de Simmons.

Dans le tome 4 du manga Dofus, lors des courses de Dragokart, l'une des équipes se nomme Semper Fi.

Réponse d'une unité Marine quand on la sélectionne, dans le jeu sur ordinateur Act of War: Direct Action, par "Marine, Semper fi".

Dans un épisode de la série Chuck, John Casey utilise le mot Semper fi pour décrire la loyauté.

Dans un épisode de la série Prison Break, un policier utilise le terme "Semper fi" croyant que T-Bag est un ancien Marines.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]