Semion Tcheliouskine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tcheliouskine.

Semion Ivanovitch Tcheliouskine (en russe : Семен Иванович Челюскин) (c. 1700 – 1764) est un explorateur polaire et un officier de marine russe.

Tcheliouskine sortit diplômé de l'École de navigation de Moscou. Il fut d'abord navigateur adjoint au service de la Flotte de la Baltique en 1726 et par la suite fut promu navigateur (1733). Tcheliouskine fut choisi pour la deuxième Grande expédition du Nord au Kamtchatka, commandée par Vitus Béring, à laquelle il participa jusqu'en 1743. Il prit part à des expéditions, dirigée par Vassili Prontchichtchev et Khariton Laptev. Au printemps de 1741, Tcheliouskine fit un voyage du fleuve Khatanga au fleuve Piassina par voie de terre. Il décrivit la côte occidentale depuis la péninsule de Taïmyr jusqu'à la baie Middendorf, puis de l'embouchure de la Piassina jusqu'à celle de l'Ienisseï. Durant l'hiver 1741-1742, il voyagea de Touroukhansk à l'embouchure de la Khatanga, décrivant la côte nord de la péninsule de Taïmyr, du cap Faddeï à l'est jusqu'à l'embouchure du fleuve Taïmyr à l'ouest. Tcheliouskine trouva le point le plus au nord de l'Eurasie, qu'Alexander von Middendorff nomma en 1843 le cap Tcheliouskine.

Il quitta la Flotte de la Baltique avec le grade de capitaine en 1760.

Dans les années 1930, l'Union soviétique exploita un navire à vapeur, construit au Danemark en 1933, et qui porta le nom de Tcheliouskine. Ce navire fit naufrage dans la banquise en 1934, mais son équipage fut sauvé par une expédition de secours dans laquelle s'illustra le pilote Mikhaïl Vodopianov.