Semaine européenne de la mobilité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le maire de Lodz (Pologne) durant l'édition 2011

La Semaine Européenne de la Mobilité est une campagne ayant pour but de sensibiliser les citoyens à l'utilisation des transports publics, du vélo, de la marche, à encourager les villes européennes à promouvoir ces modes de transport et à investir dans les infrastructures nécessaires.

Chaque année, du 16 au 22 septembre, la Semaine Européenne de la Mobilité est un événement, soutenu au niveau politique par la Commission européenne - DG Environnement, qui consiste en une semaine entière d'actions de sensibilisation autour de divers aspects du transport durable dans les villes européennes. La Journée sans Voiture du 22 septembre fait partie intégrante de la Semaine de la Mobilité. Il en est de même pour la Journée du transport public qui s'inscrit également dans ce cadre.

L'objectif général de la campagne de la Semaine Européenne de la Mobilité est de stimuler la prise de conscience du public sur le besoin d'agir contre la pollution causée par la circulation accrue de véhicules motorisés dans l'environnement urbain. En réalité, il ne s'agit pas uniquement de lutter contre la pollution atmosphérique ou le bruit, mais également d'améliorer la qualité de la vie citadine.

Pour ce faire, cette opération est centrée autour de trois types de mesures, conçues pour :

  • encourager l'utilisation des formes alternatives de transport et de voyage autres que les voitures privées ;
  • éveiller la conscience des citadins et les informer des enjeux de la mobilité à long-terme en ville et des risques liés à la pollution ;
  • montrer la ville sous un autre jour, entre autres grâce à une circulation réduite des véhicules à moteur dans les zones à accès restreint.

C'est une occasion pour toutes les villes participantes de montrer qu'elles se sentent concernées par les questions environnementales. L'opération va leur permettre à la fois de s'exprimer à ce sujet et de donner l'occasion aux citoyens de montrer leur soutien par leur intérêt et leur implication pour des mesures en faveur d'une meilleure qualité de vie en milieu urbain. Donner à tous un moyen alternatif de se déplacer implique nécessairement de repenser la répartition des axes routiers. C'est pourquoi la Semaine Européenne de la Mobilité représente dans l'année un moment unique où les élus municipaux peuvent mettre à l'essai leurs politiques de transport et les présenter aux citoyens.

Historique[modifier | modifier le code]

Du projet ”En ville sans ma voiture!”...[modifier | modifier le code]

L'ancienne Commissaire européenne à l'Environnement Margot Wallström a mis en place la Journée sans Voiture en tant qu'initiative européenne à la fin de l'année 2000. Cet événement donne la possibilité aux villes participantes de montrer leur préoccupation pour les problématiques liées à l'environnement.

Durant une journée, les autorités locales peuvent présenter leurs centres urbains sous un nouveau jour et mettre en œuvre des actions-clés destinées à restreindre la circulation des véhicules à moteur dans certaines zones, encourageant l'utilisation de modes de transport durables et sensibilisant les citoyens à l'impact que le choix de leur mode de transport a sur l'environnement.

... à la Semaine Européenne de la Mobilité[modifier | modifier le code]

La Semaine Européenne de la Mobilité a été lancée en 2002 par la Commissaire Margot Wallström. Chaque année la Semaine Européenne de la Mobilité est organisée du 16 au 22 septembre et est dédiée à la mobilité durable. La Semaine Européenne de la Mobilité donne la possibilité d'initier une large palette d'activités et représente pour les autorités locales, ainsi que pour les organisations et associations, une plateforme pour :

  • promouvoir leurs politiques, initiatives et bonnes pratiques liées à la mobilité urbaine durable ;
  • contribuer à sensibiliser les citoyens aux dégâts que les pratiques actuelles de mobilité provoquent sur l'environnement et la qualité de vie ;
  • établir des partenariats performants avec les intervenants locaux ;
  • prendre part à une campagne d’envergure européenne, partageant avec d'autres villes une identité et un objectif communs ;
  • mettre en valeur l'implication locale en faveur des politiques de transport urbain durable;
  • lancer de nouvelles politiques à plus long terme et des mesures permanentes.

Depuis quelques années, la campagne est également organisée dans certains pays hors Europe, tels que le Canada, le Japon, Taïwan, le Brésil, la Colombie et l'Équateur.

Participation[modifier | modifier le code]

Chaque autorité locale peut participer à la Semaine Européenne de la Mobilité à condition qu'elle s'engage à respecter une charte rédigée en consultation avec différents partenaires européens du projet, ou, dans certains pays, une charte qui a été adaptée aux contraintes nationales d'un état qui souhaite renforcer les mesures à mettre en œuvre.

Année Villes participantes Pays Pays avec la plus forte participation
2011 2 268 43 Espagne (764 villes)
2010 2 221 42 Espagne (537 villes)
2009 2 181 39 Autriche (396)
2008 2 102 39 Autriche (378)
2007 2 020 36 Autriche (398)
2006 1 321 37 Pays-Bas (323)
2005 964 38 Espagne (227)
2004 854 37 Pays-Bas (140)
2003 721 30 Pays-Bas (177)
2002 418 23 Turquie (79)

Thème de la Semaine Européenne de la Mobilité[modifier | modifier le code]

Chaque Semaine Européenne de la Mobilité met l'accent sur un thème particulier lié à la mobilité durable, appelé "thème principal". Les autorités locales sont invitées à organiser des activités pour leurs citoyens afin de les sensibiliser en particulier à ce thème principal. Par ailleurs, les municipalités ont été encouragées à lancer et promouvoir des mesures qui soutiendraient ce thème.

Thème 2011[modifier | modifier le code]

Le thème principal de la Semaine de la Mobilité 2011 a été: Mobilité Alternative.

Afin de garantir une économie efficace énergétiquement et à basses émissions de CO2, l'UE a adopté une série d'objectifs climatiques et énergétiques ambitieux devant être atteints à l'horizon 2020. Ils incluent une réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre, une augmentation de 20 % de l'efficacité énergétique et une part de 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation totale d'énergie.

Un des défis majeurs dans la réalisation de ces objectifs est le volume croissant des déplacements en voitures privées, qui dépendent en très grande majorité de carburants pétroliers. En se concentrant sur la mobilité alternative, la dixième édition de la Semaine Européenne de la Mobilité souhaite soutenir la transition vers un système de transport économe en ressources en faisant la promotion de modes de transport propres et consommant peu et des déplacements "à énergie humaine".

En évitant, modifiant et améliorant les transports au niveau local, les villes européennes peuvent améliorer l'équilibre énergétique et la performance environnementale du système de transport tout en offrant une vie urbaine plus saine, plus sûre et plus agréable.

Thèmes précédents[modifier | modifier le code]

Semaine Européenne de la Mobilité Thème de la Semaine
2012 Se déplacer dans la bonne direction
2011 Mobilité Alternative
2010 Voyager intelligemment, vivre mieux
2009 Améliorer le Climat des Villes
2008 Un air propre pour tous
2007 Des rues pour les personnes
2006 Changement Climatiques
2005 Déplacements Intelligents
2004 Des rues sûres pour les enfants
2003 Accessibilité
2002 Transport public, Vélo, Rues et Voies vertes pleines de vie!

Prix de la Semaine de la Mobilité[modifier | modifier le code]

Le Prix de la Semaine de la Mobilité a été créé pour récompenser les activités réalisées par les autorités locales dans le cadre de la Semaine Européenne de la Mobilité. Il est remis aux villes qui ont fait preuve de leur qualité de précurseur en termes de transport durable et qui sont parvenues à faire passer le message de la campagne à leurs citoyens.

Le Prix a pour but de promouvoir les expériences et succès dans l'organisation de la Semaine et de sensibiliser au besoin d'actions locales et individuelles dans le domaine de la mobilité urbaine durable.

Semaine Européenne de la Mobilité Gagnant du Prix Pays
2011 Almada Portugal
2010 Gävle Suède
2009 Budapest Hongrie
2008 Koprivnica Croatie
2007 León Espagne
2006 Copenhague Danemark
2005 Nantes France
2004 Ljubljana Slovénie
2003 Ferrare, Genève, Lund, Cracovie* Italie, Suisse, Suède, Pologne

Prix de la Semaine de la Mobilité 2003*:

  • Ferrare (Italie) pour le plan d'action le plus complet au regard des événements à thèmes, des activités individuelles et de l'implication des citoyens.
  • Genève (Suisse) pour la mesure permanente la plus innovante appliquée à l'occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité.
  • Lund (Suède) pour la meilleure stratégie de communication pour promouvoir la Semaine Européenne de la Mobilité auprès des citoyens.
  • Cracovie (Pologne) pour leur engagement et leur implication dans la mise en œuvre de la première Semaine Européenne de la Mobilité dans leur autorité locale, le Jury leur décerne une mention spéciale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Outils web de la Semaine européenne de la mobilité :

Réseaux sociaux de la Semaine européenne de la mobilité :

Coordination européenne de l'initiative :

Coordination française et partenaires nationaux de l'initiative :