Selim Palmgren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Selim Palmgren

Description de l'image  Selimpalmgren.jpg.
Naissance 16 février 1878
Pori, Drapeau de la Finlande Finlande
Décès 13 décembre 1951 (à 73 ans)
Helsinki, Drapeau de la Finlande Finlande
Activité principale Compositeur, pianiste

Selim Palmgren né à Pori (Finlande) le 16 février 1878 et mort à Helsinki le 13 décembre 1951 est un pianiste et compositeur finlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fit ses études à l'Institut de musique d'Helsinki de 1895 à 1899 puis devint l'élève à Berlin de Konrad Ansorge et de Ferruccio Busoni jusqu'en 1901. Il continua ses études en Italie de 1906 à 1909. Il exerça ensuite les activités de chef d'orchestre et de concertiste à Turku en Finlande entre 1909 et 1912. Il enseigna la composition et la théorie musicale à l'Eastman School of Music de Rochester, et à partir de 1927, le piano et la composition au Conservatoire d'Helsinki, et la composition à l'Académie Sibelius à partir de 1939.
Après Sibelius, Palmgren est sans doute le compositeur finlandais ayant eu le plus de succès à l'étranger au début du XXe siècle. Son style a subi la forte influence de l'impressionnisme de ce début de siècle; il était pour le public plus facilement accessible qu'un Madetoja ou un Merikanto. Bien qu'il composât de la musique vocale, c'est le piano qui lui inspira sa plus grande production; il est l'auteur de quelque trois cents pièces pour cet instrument et de cinq concertos pour piano.
Dès son jeune âge, il manifesta des dons musicaux et pouvait reproduire au piano des œuvres qu'il venait d'entendre (opérettes, spectacles de musique). C'est sa sœur Anni qui fut son premier professeur, elle-même ayant étudié avec Alie Linberg, un élève de Franz Liszt. À vingt ans, Palmgren donna son premier récital à Pori. Ayant subi de multiples influences musicales lors de ses séjours à l'étranger, tant en Allemagne, en Italie qu'aux États-Unis, le langage de Palmgren a étonnamment su garder sa couleur sombre et romantique propre à son pays natal, comme si les impressions d'enfance du jeune musicien, par exemple le thème du fleuve (sous-titre de son second concerto pour piano) l'avaient profondément et durablement marqué. Ce fleuve, le Kokemäenjoki qui traverse Pori est avec bien d'autres lieux finlandais, comme le lac Katumajärvi et ses forêts, proche d'Hämeenlinna, une source inépuisable d'inspiration pour Palmgren comme elle le fut pour son compatriote Sibelius.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Concertos[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano n°1 en sol mineur op. 13 (1904)
  • Concerto pour piano n°2 Le fleuve op. 33 (1913)
  • Concerto pour piano n°3 Métamorphoses op. 41 (1916)
  • Concerto pour piano n°4 avril op. 85 (1928)
  • Concerto pour piano n°5 en la majeur op. 99
  • Konzertstück pour violon et orchestre op. 104

Piano[modifier | modifier le code]

  • Nocturne en 3 scènes op. 72
  • L'île des ombres op. 28
  • Préludes op. 17
  • Printemps op. 27
  • Le clair de lune Op. 54
  • Sonate en ré min. op. 11

Opéra[modifier | modifier le code]

  • Daniel Hjort op. 30

Orchestre[modifier | modifier le code]

  • Tableaux finnois op. 24

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Palmgren a rédigé son autobiographie : Minusta tuli muusikko (Porvoo, Söderström, 1948)

Liens externes[modifier | modifier le code]