Self-Respect Movement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Self-Respect Movement (Mouvement du Respect de Soi) est un mouvement créé par Periyar E. V. Ramasamy pour que les castes retardataires de la société aient les mêmes droits humains, et pour encourager les castes retardataires à avoir le respect de soi dans le contexte d'une hiérarchie sociale qui les considère comme la lie de la société[1] .

Le mouvement eut une immense répercussion, non seulement au Tamil Nadu, mais aussi outre-mer, dans les pays à forte population tamoule, comme la Malaisie et Singapour. Parmi les Indiens de Singapour, des groupes comme l'« Association Tamoule pour la Réforme » (Tamil Reform Association), et des leaders politiques comme Thamizhavel G. Sarangapani eurent un rôle de premier plan pour promouvoir les idées directrices du Self-Respect Movement parmi la population locale, au travers de l'enseignement des écoles et de diverses publications.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Pantham, Vrajendra Raj Mehta, Vrajendra Raj Mehta,, Political Ideas in Modern India: thematic explorations, Sage Publications,‎ 2006 (ISBN 0761934200, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]