Selenga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Selenga
La Selenga en Russie.
La Selenga en Russie.
Image illustrative de l'article Selenga
Caractéristiques
Longueur 992 km
Bassin 447 000 km2
Bassin collecteur Ienisseï (Russie, Mongolie)
Débit moyen 951 m3/s (Mostovoï)
Cours
Source principale Ideriin gol
Confluence des sources Olon golyn bilchir
· Localisation Khövsgöl, Mongolie
· Coordonnées 49° 15′ 40″ N 100° 40′ 45″ E / 49.261111, 100.679167 (Source confluence - Selenga)  
Embouchure Lac Baïkal
· Localisation Delta de la Selenga, Russie
· Altitude 456 m
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Egiin Gol, Djida, Temnik
· Rive droite Orkhon, Tchikoï, Khilok, Ouda
Pays traversés Drapeau de la Russie Russie
Mongolie Mongolie
Principales villes Sühbaatar, Oulan-Oude

La Selenga (en russe : Селенга) ou Selenge (en mongol : Сэлэнгэ) est une rivière de Mongolie et de Russie et un affluent de l'Angara, donc un sous-affluent de l'Ienisseï.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pont de bois sur l'Ider (nom initial de la Selanga) près de Jargalant
Le delta de la Selenga vu depuis l'espace (octobre 1994)

Née dans les monts Khangaï sous le nom d'Ider, elle prend son nom après sa confluence avec le Delgermörön. Elle reçoit alors l'Orkhon sur sa rive droite et se jette dans le lac Baïkal par un delta de 546 km2. Sa longueur totale est de 1 470 km, dont 452 km sous le nom d'Ider. Alors qu'à Kiakhta (frontière russo-mongole), son débit annuel moyen est de 284 m³ par seconde, il se monte à 951 m³ à Mostovoï, peu après son passage à Oulan-Oude.

Elle est navigable d'avril à novembre jusqu'à Sükhbaatar.

Le bassin versant de la rivière a une superficie de plus ou moins 447 000 km2.

Affluents[modifier | modifier le code]

En Mongolie :

En Russie (Bouriatie) :

Hydrométrie - Les débits à Mostovoï[modifier | modifier le code]

La Selenga en Mongolie, 100 à 200 km avant la frontière russe.

Le débit de la Selenga a été observé pendant 12 ans (1980-1991) à Mostovoï, localité située à une vingtaine de kilomètres en aval de la ville d'Oulan-Oude, capitale de la Bouriatie, et à quelque 150 kilomètres de son débouché dans le lac Baïkal[1].

À Mostovoï, le débit annuel moyen ou module observé sur cette période a été de 951 m3/s pour une surface prise en compte de 440 200 km2, soit la presque totalité du bassin versant.

La lame d'eau écoulée dans le bassin versant de la rivière atteint ainsi le chiffre de 68 millimètres par an, ce qui peut être considéré comme assez faible.

La Selenga est un cours d'eau abondant mais fort irrégulier, et qui présente deux saisons bien marquées.

Les hautes eaux se déroulent de mai à octobre inclus. Dès le début du mois de novembre, le débit de la rivière baisse fortement, mais garde en moyenne un débit satisfaisant durant la saison des basses eaux qui a lieu de novembre à avril. Le débit moyen mensuel observé en février (minimum d'étiage) atteint 86,5 m3/s, soit plus ou moins 25 fois moins que le débit moyen du mois d'août (2 215 m3/s), ce qui témoigne de la forte amplitude des variations saisonnières. Sur la période d'observation de 12 ans, le débit mensuel minimal a été de 34 m3/s, tandis que le débit mensuel maximal s'est élevé à 4 101 m3/s.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Mostovoï
(Données calculées sur 12 ans)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. GRDC - La Selenga - Station: Mostovoï

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]