Sela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 46′ 30″ N 35° 42′ 21″ E / 30.775, 35.70583333

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sela (homonymie).
Le vieux Sela vu depuis le village de Sela

Sela (de se'lah, « pierre »[1]) est un village édomite mentionnée dans la Bible hébraïque. Elle est identifiée aux ruines de Silaʿ, à l'est de Tafileh (le Tophel biblique) et près de Bozrah, en Jordanie.

Selon la Bible, elle est située dans la grande vallée s'étendant de la mer Morte à la mer Rouge[2], elle était établie près du mont Hor, lui-même localisé près du désert de Zin. Quand Amasias prit la ville, il l'appela « Joktheel ». Elle est mentionnée par les prophètes comme condamnée à la destruction[3].

Plus tard dans l'histoire, elle apparaît sous le nom de Pétra[réf. nécessaire] dans la Vulgate : « Les caravanes de tous les âges, de l'intérieur de l'Arabie et du golfe Persique, de l'Hadramaout sur l'océan, et même de Sabea ou du Yémen, ont pris Pétra comme centre commun ; et de Pétra la marée semble se répandre dans toutes les directions, en Égypte, en Palestine et en Syrie, en passant par Arsinoé Page d'aide sur l'homonymie, Gaza, Tyr, Jérusalem et Damas, et par d'autres routes, se terminant sur la Méditerranée. »

Il existe aussi une autre Sela, une ville juive abandonnée au nord de Médine en Arabie saoudite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sela » (voir la liste des auteurs)

Articles connexes[modifier | modifier le code]