Sel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Celle, Selle, Selles, Celles et CEL.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le terme sel peut désigner le sel, composé essentiellement de chlorure de sodium NaCl. Il est utilisé comme condiment dans l'alimentation humaine ou comme agent de conservation ou de préparation dans l'industrie agro-alimentaire.

Mais son acception, tant en chimie que dans la vie pratique, les expressions et locutions, les acronymes... est plus vaste :

Chimie[modifier | modifier le code]

  • En chimie moderne, un sel est un solide ionique, correspondant à un assemblage réticulaire d'ions de charge différentes.
  • En chimie ancienne, le sel était un solide soluble, ininflammable et ressemblant globalement au sel par ses propriétés.

Quelques composés chimiques, autrefois usuels, conservent des appellations issues de substances salines anciennes :

  • L'esprit de sel est l'acide chlorhydrique.
  • Le sel admirable est la mirabilite ou sulfate de sodium décahydraté
  • le sel amer est le chlorure de potassium
  • Le sel ammoniac ou Salmiac est le chlorure d'ammonium, autrefois chlorhydrate d'ammonium.
  • Le sel de citron est le tetraoxalate de potassium, utilisé autrefois pour dissoudre les tâches d'encre.
  • Le sel d'Epsom en Angleterre, ou sel amer de Sedlitz, correspond au sulfate de magnésium
  • Le sel de Glauber désigne le sulfate de sodium
  • Le Sel de Mohr est un sulfate de fer II et d'ammonium.
  • Le sel d'oseille est le bioxalate de potassium ou oxalate acide de potassium;
  • Le sel de Saturne désigne le sel d'acétate de plomb sous forme cristal ;
  • Le sel de Seignette ou sel des tombeaux, ou encore sel de Rochelle, est le tartrate double de potassium et de sodium.
  • Le sel de Vichy est le bicarbonate de sodium.
  • Le sel rose est le stannichlorure d'ammonium, utilisé comme mordant en teinture.
  • Le sel volatil ou sels anglais est le sesquicarbonate d'ammonium.

Notons que dans la pensée savante antique ou alchimique, le sel a longtemps été considéré comme un élément, au même titre que le soufre, le mercure, le feu, l'air...

Vie pratique[modifier | modifier le code]

  • Les sels ou encore sels de pâmoison, sont un mélange de divers acides et d'alcalis, parfois à base de carbonate d'ammonium, de composés stimulants ou de parfums variés. Ils servaient à ranimer les personnes incommodées.
  • Les sels de bains sont un mélange de parfums et de divers sels minéraux, ajouté à l'eau du bain.

Expressions, allégories et emplois figurés[modifier | modifier le code]

  • A la fleur de sel, à la croque au sel : sans autre assaisonnement que le sel marin, en cuisine.
  • Partager le pain et le sel (avec quelqu'un, avec l'hôte de passage), est une ancienne coutume d'hospitalité paysanne. Elle a été ritualisée dans le monde chrétien slave, en particulier dès la primitive Russie. D'où la locution pain et sel symbolisant l'accueil et l'hospitalité.
  • Le sel, employé dans un écrit, une parole, un propos ou une situation, est associé à diverses idées opposées à insipide. Il correspond à quelque chose de piquant, provoquant, savoureux, agréable au-delà du premier abord. Ce sens de ce qui enrichit ou accroît l'intérêt et notamment repris dans les expressions :
    • Le sel de la terre est une allégorie de la Bible (tirée de l'évangile de Matthieu, Mt 5:13), qui désigne l'Église ou l'ensemble des chrétiens ;
    • Le sel de la terre est une expression littéraire, laïcisée, signifiant l'élément actif ou généreux, c'est-à-dire le meilleur et le plus aristocratique.
  • Une plaisanterie (à la) fleur de sel est spirituelle ou pleine d'esprit. A contrario, si elle est au gros sel, elle n'est au mieux que grossière gaieté ;
  • Mettre son grain de sel : s'immiscer mal à propos dans une affaire, une conversation, une dispute ou un conflit (qui d'ailleurs souvent ne concerne pas a priori la personne qui s'immisce) ;
  • C'est le sel de la chose : expression aujourd'hui assez vieillie signifiant l'intérêt, la curiosité, l'esprit mis en éveil. En effet, sans sel, tout devient insipide, au sens concret (aliments, soupe) et au sens figuré.

Informatique[modifier | modifier le code]

Toponyme[modifier | modifier le code]

Acronymes[modifier | modifier le code]

  Sigles d’une seule lettre
  Sigles de deux lettres
> Sigles de trois lettres
  Sigles de quatre lettres
  Sigles de cinq lettres
  Sigles de six lettres
  Sigles de sept lettres
  Sigles de huit lettres

Voir également[modifier | modifier le code]