Seimone Augustus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seimone et Augustus.
Seimone Augustus Portail du basket-ball
Seimone Augustus cropped.jpg
Seimone Augustus au WNBA All-Star Game en 2013
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 30 avril 1984 (30 ans)
Bâton-Rouge Drapeau : États-Unis
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 75 kg (165 lb)
Situation en club
Club actuel Lynx du Minnesota
Dynamo Koursk
Numéro 33
33
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
2003-2006 Tigers de LSU
Draft WNBA
Année 2006
Position 1re
Franchise Lynx du Minnesota
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014

2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
ŽBK Dynamo Moscou
ŽBK Dynamo Moscou
Galatasaray SK
Galatasaray SK
Spartak région de Moscou
Spartak région de Moscou
Dynamo Koursk

Lynx du Minnesota
Lynx
Lynx
Lynx
Lynx
Lynx
Lynx
Lynx
Lynx
13,6
15,3
16,2
14,5
?[1]
13,6
14,1[2]

21,9
22,6
19,1
21,0
16,9
16,2
16,6
16,3
16,5[3]
Sélection en équipe nationale **
2006- [1] Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Seimone Augustus (née le 30 avril 1984 à Bâton-Rouge) est une joueuse américaine de basket-ball, évoluant au poste d'arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle se fait connaître dès ses années de lycée, à Capital High School, école qu'elle conduit au titre de champion de Louisiane deux saisons de suite en 2001 et 2002. Elle rejoint ensuite l'université de Louisiana State University qu'elle aide à atteindre, les quatre saisons de ses études, le tournoi national de NCAA, avec trois participations au Final Four, éliminée à chaque fois au stade de la demi-finale. Elle reçoit de nombreuses distinctions.

Elle est sélectionnée à la première place de la draft 2006 par le Lynx du Minnesota. Elle termine la saison en tant que meilleure débutante, ainsi que 2e, avec 21,9 points, derrière Diana Taurasi au classement de la moyenne de points par match. Lors de sa saison rookie, elle réussit six rencontres à 30 points ou plus, record toujours valide fin 2013[4].

Sa saison 2009 est amputée en raison d'une blessure aux ligaments du genou.

En 2011, elle remporte son premier championnat WNBA.

Elle annonce en 2012 sa volonté de se marier avec la femme avec laquelle elle partage sa vie depuis plusieurs années[5].

En 2013, elle est titrée une seconde fois en WNBA.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Elle fait également partie de la sélection américaine qui, malgré sa première défaite depuis 14 ans en compétition officielle, remporte la médaille de bronze au Championnat du monde 2006 qui s'est déroulé au Brésil. Elle participe aux Jeux olympiques d'été de Pékin, puis elle se blesse en sélection en 2009 et n'est pas retenue dans la sélection finale pour le Mondial 2010[1]. Elle décroche en 2012 une nouvelle médaille d'or olympique à Londres.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Les récompenses obtenues en universitaire sont :

Les récompenses obtenues en WNBA :

Avec les sélections américaines :

  • Élue MVP du championnat du monde des moins de 21 ans 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Seimone Augustus », WNBA (consulté le 2 juin 2011)
  2. « Seimone Augustus », FIBA (consulté le 10 mai 2014)
  3. « Seimone Augustus », WNBA (consulté le 23 août 2014)
  4. « Augustus gives Lynx win on buzzer; Mystics, Sky, Mercury and Shock also win », Love Women's Basketball,‎ 6 août 2014 (consulté le 6 août 2014)
  5. « Une basketteuse de l'équipe nationale américaine fait son coming out », Têtu (consulté le 30 septembre 2012)
  6. « Rookie of the Year », WNBA (consulté le 16 août 2014)
  7. « Chiney Ogwumike, Jessica Breland and Briann January to make their WNBA All-Star debuts »,‎ 16 juillet 2014 (consulté le 16 juillet 2014)
  8. (en) « Catchings, McCoughtry, Taurasi lead All WNBA First Team », sur usatoday.com (consulté le 5 octobre 2011)
  9. « WNBA Finals MVP », WNBA (consulté le 17 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]