Seigneurie de Mirabel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La forteresse de Mirabel. Elle a fait l'objet de restaurations par les ottomans au XVIIIe siècle.

La seigneurie de Mirabel est un des fiefs du royaume de Jérusalem.

Histoire[modifier | modifier le code]

La forteresse de Mirabel fut conquise dans la première décennie du royaume croisé et intégrée dans le comté de Jaffa. Après la révolte d'Hugues II du Puiset, comte de Jaffa, elle devint le siège d'une seigneurie donnée à Balian d'Ibelin. Elle fut conquise en 1187 par Saladin.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est la seigneurie la plus au nord du comté de Jaffa sur le territoire de la commune israélienne de Rosh HaAyin.

Le village arabe de Majdal Yaba qui entourait la forteresse jusqu'en 1948, a disparu après sa conquête pendant la guerre israélo-arabe de 1948-1949.

Féodalité[modifier | modifier le code]

Suzerain : comte de Jaffa

Liste des seigneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :