Segmentation sur les DAC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un convertisseur analogique numérique (CAN abréviation, ou ADC A / D) est un circuit intégré électronique dont la fonction est de générer de la valeur numérique continu ou entrées analogiques qu'il reçoit. Notre intérêt se concentre sur la nouvelle technique basée sur l'approximation successive. Cette technique n'est autre que la méthode de segmentation qui est appliquée dans la topologie du DAC ou Digital-to-analog converter.

La Méthode par segmentation est d'avoir des valeurs proportionnelles pour chaque composant. L'optique étant de travailler en forme de groupe.

Voir aussi la section Numérique, Échantillonnage et Quantification.

Description de l'architecture[modifier | modifier le code]

Comme dans beaucoup d'applications que nous utilisons dans la vie quotidienne, nous avons besoin de passer du mode alternatif au mode numérique. Une large gamme de convertisseur disponible sur le marché, sans parler des documents qui l'accompagnent. Notre tâche consiste à présenter une nouvelle approche qui n'est pas actuellement utilisée. Autant que l'architecture, vous auriez le plaisir de découvrir en suivant ce lien.

Quelques exemples[modifier | modifier le code]

Nous allons donner un petit résumé sur deux architectures qui peuvent être utilisées pour un convertisseur analogique-numérique dans la chaîne d'un CAN.

Reseau R-2R[modifier | modifier le code]

Réseau R-2R.JPG

Comme vous pouvez le voir l'architecture du réseau R-2R se compose d'une série de résistance dont les valeurs varient entre R et 2R. Le problème avec cette architecture est la consommation d'énergie.

Réseaux de capacités commutées[modifier | modifier le code]

Switched Capacitor.JPG

Aujourd'hui, nous avons la même topologie qu'un DAC, mais avec des capacités Communitées. La différence entre ces architectures et Plus se trouve au-dessus du niveau de la consommation d'énergie.

Principe de la segmentation[modifier | modifier le code]

La segmentation consiste à réorganiser la valeur des résistances ou des capacités de sorte que nous avons des valeurs communes et qui se répètent.

Prenons l'exemple d'un CAN avec réseau capacitif. Dans les architectures actuelles, la valeur de la capacité est exponentielle. Certes, la consommation de la capacité nécessite moins d'énergie, mais la valeur des capacités varient largement. Pour surmonter ce problème, nous vous proposons la Segmentation. Il suffit de diviser la capacité en bloc de 4 ou 3. Rappelons que le nombre de blocs dépend de l'application. Une fois la division faite, nous devons affecter ces valeurs aux capacités afin que l'on retrouve les mêmes valeurs dans chaque bloc.

Exemple: Prenons l'exemple d'un DAC à neuf capacités La mise en œuvre de la Segmentation sera de répartir les capacités en 3 blocs. Pour un bloc on a. C0 = 2pF; 4pF = C1, C2 = 6pF; Pour le reste des blocs, nous avons les valeurs dans cet ordre. C3 = 2pF; C4 = 4pF; 6pF = C5, C6 = 2pF; 4pF = C7, C8 = 8pF.

Références[modifier | modifier le code]