Seen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Joseph Mirando.

Seen

Description de cette image, également commentée ci-après

Seen, devant ses toiles lors de l'exposition Seen City, galerie Chappe à Paris, en septembre 2007

Nom de naissance Richard Mirando
Naissance 1961
Bronx, New York
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Activités Artiste-peintre
Élèves Graffiti

Richard Mirando, dit Seen, né en 1961 dans le Bronx (New York), est un graffiti-artist américain.

Biographie

Seen, Richard Mirando de son vrai nom, est né en 1961 dans le Bronx où il a grandi. Il vit désormais entre Paris et New York. Le mouvement graffiti est à cette époque en pleine émergence. Richard est captivé par les rames de métro peintes qui roulent le long de la ligne 6 ou qui stationnent dans le dépôt de Lexington Avenue. Le garage de son oncle est adossé à ce yard. Il pénètre dans le dépôt un samedi après-midi de 1973 et réalise sa première « pièce ». Il choisit le pseudo « Seen ». Il va jusqu’à peindre des voitures entières (Wholecars) qui marquent l’esprit des New-Yorkais. Son père le bat régulièrement pour le punir[1]. En 1982, le film documentaire Style Wars de Tony Silver et Henry Chalfant en font une icône du mouvement dans le reste du monde. Surnommé le Godfather of Graffiti, Seen en 1981, prend place aux côtés d'Andy Warhol, Keith Haring et Basquiat, à l’exposition « New York, New Wave » au PS1 de New York. Seen continue d'exposer seul ou en groupe avec des artistes tel que Banksy, Obey Giant.

Seen bat le record mondiale de la toile de graffiti la plus chère, Superman Who, 2009 à 96 000 $, le 15 février 2012[2],[3],[4].

Expositions

Expositions personnelles

  • 1982, 1983, 1985 : The Yaki Kornblitt Gallery, Amsterdam
  • 1983 : Stellweg-Seguy gallery, New York
  • 1985 : Suntory company, Tokyo
  • 1995 : Clayton Gallery, New York
  • 2001 : Twenty-four Gallery, Vancouver. Bob's Gallery, New York
  • 2003 : Toy Tokyo Gallery, New York. STIP Gallery, Amsterdam. Stussy SF Gallery, San Francisco. Concrete Vibes Gallery, New York. Marco Art Gallery, New York
  • 2005 : Rocket World Gallery, San Francisco. Outside Institute Space, Londres. Prosper Gallery, Tokyo. Mc Caigwelles Gallery, New York
  • 2006 : Stolen Space gallery, Londres
  • 2007 : Seen City, Galerie Chappe, Paris[5],[6],[7]
  • 2009 : The 1st Seen Pop-Up Show, Lyon[5]
  • 2009 : The 2nd Seen Pop-Up Show, Stockholm[5]
  • 2010 : Please Enjoy, Magda Danysz, Paris[5]
  • 2011 : Rétrospective Seen, Opera Gallery, Paris[8]
  • 2013 : Les Super-Héros de Seen, Opera Gallery, Paris[9]
  • 2013 : Post no bills, Opera Gallery, Hong Kong[10]

Expositions collectives

Seen a participé à plus d'une centaine d'expositions collectives, parmi lesquelles :

  • 1981 : New York, New Wave, P.S.1, New York
  • 1984 : Graffiti, Louisiana Museum of Modern Art (Danemark)
  • 1991 : Graffiti Art, Musée national des monuments français, Paris
  • 2007 : That 70's show, Power house arena, New York
  • 2009 : TAG au Grand Palais, Paris[5]
  • 2009 : Carhartt Show, Allemagne[5]
  • 2009 : Nés dans la rue Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris[11]
  • 2009 : Urbain Ier avec Jacques Villeglé, Jérôme Mesnager, M. Chat, Psyckoze, Galerie Matigon Léadouze, Paris[12],[13]
  • 2010 : Playboy Redux Andy Warhol Museum, Pittsburgh, États-Unis

Bibliographie

  • Urban Discipline 2002: Graffiti-Art, de Mirko Reisser, Gerrit Peters et Heiko Zahlmann, Éditions getting-up, 2002 - (ISBN 978-3-000-09421-7)
  • American Graffiti, de Margo Thompson, Éditions Parkstone, 2009 - (ISBN 978-1-844-84565-1)
  • Backstage - Le béton qui coule dans nos veines: Roman hip-hop, de Laurence Schaack et Goulven Hamel, Éditions Nathan, 2012 - (ISBN 978-2-092-53214-0)[14]

Notes et références

  1. Seen interview, Time Out
  2. Street art, Artcurial
  3. Seen superman who canvas for 96 000 euros, Lectrics
  4. Le street art explose, Le Figaro
  5. a, b, c, d, e et f Seencity.net
  6. « Seen, un artiste en état de graf' », sur Libération.fr,‎ 22 septembre 2007
  7. Seen, l'emblème du graffiti, Marie Claire, 2007
  8. Les Échos.fr
  9. Les super héros de Seen, Paris Art
  10. Seen Interview, Time Out Hong-Kong
  11. Fondation Cartier
  12. Sous le regard de Villeglé
  13. Urbain Ier sept-oct, 90bpm
  14. Backstage - Le béton qui coule dans nos veines: Roman hip-hop, Éditions Nathan, 2012

Liens externes