Secteurs et arrondissements de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Secteurs et arrondissements de Marseille
Découpage des arrondissements et des secteurs de Marseille
Découpage des arrondissements et des secteurs de Marseille
Administration
Pays Drapeau de la France France
Type Arrondissement municipal
Division supérieure Commune
Division inférieure Quartiers
Nombre de subdivisions 8 secteurs
16 arrondissements (1987)
Création Arrondissements : 1946
Secteurs : 1965

Les secteurs et arrondissements de Marseille sont des divisions administratives intracommunales qui partagent Marseille en huit secteurs et seize arrondissements municipaux.

La division de Marseille en arrondissements date de 1946. Ces arrondissements municipaux ne doivent pas être confondus avec les arrondissements départementaux, qui sont un autre type de subdivision administrative à l'échelle du département. En France, les communes de Lyon et Paris sont également subdivisées en arrondissements municipaux.

Les arrondissements de Marseille sont regroupés en secteurs en 1965. Ces secteurs sont redécoupés et dotés de conseils et maires élus en 1983 puis de nouveau redécoupés par la loi du 9 juillet 1987[1], qui fixe leur nombre à huit.

Administration[modifier | modifier le code]

Les arrondissements de Marseille sont regroupés en huit secteurs dotés chacun d'un conseil de secteur, au fonctionnement similaire à celui d'un conseil municipal mais doté de pouvoirs largement consultatifs. Conformément aux dispositions de la loi PLM, ses membres sont élus, lors des élections municipales, selon la même procédure que dans les communes de plus de 3 500 habitants. Les premiers élus de chaque liste siègent également au conseil municipal, les suivants seulement au conseil de secteur. Lors de sa première séance, chaque conseil de secteur élit son maire de secteur.

Nombre de conseillers élus par secteur
Secteur I II III IV V VI VII VIII Total
Conseillers de secteur 22 16 22 30 30 26 32 24 202
Conseillers municipaux 11 8 11 15 15 13 16 12 101
Nombre total d'élus 33 24 33 45 45 39 48 36 303
Liste arrivée en tête au tour décisif lors des élections municipales à Marseille
Secteur 1965 1971 1977 1983 1989 1995 2001 2008 2014
Ier SFIO-Radical-MRP PS-CD PS PS PS diss. UDF-RPR UDF-RPR PS-PCF-Verts-MoDem UMP-UDI
IIe PCF-SFIO diss. PS-CD PS PS PS diss. PS-PCF PS-PCF-Verts PS-PCF-Verts-MoDem UMP-PRG diss.-UDI
IIIe SFIO-Radical-MRP PS-CD PS PS PS diss. RPR-UDF RPR-UDF UMP UMP-UDI
IVe PCF-SFIO diss. PS-CD PS UDF PS diss. UDF-RPR UDF-RPR UMP UMP-UDI
Ve PCF-SFIO diss. PS-CD PS UDF PS diss. UDF-RPR UDF-RPR UMP UMP-UDI
VIe SFIO-Radical-MRP PS-CD PS PCF PS diss. UDF-RPR UDF-RPR UMP UMP-UDI-DVD
VIIe SFIO-Radical-MRP PS-CD PS Secteur supprimé PS diss. PS-PCF PS-PCF-Verts PS-PCF-Verts-MoDem FN
VIIIe PCF-SFIO diss. PCF PCF Secteur supprimé PS diss. PCF-PS PCF-PS-Verts PS-PCF-Verts-MoDem PS-FG-EELV

Histoire[modifier | modifier le code]

Secteurs en vigueur lors de 1965 à 1977.
Secteurs tels que découpés par la loi de 1982, en vigueur lors des élections de 1983.
Secteurs tels que découpés par la loi de 1987, en vigueur depuis les élections de 1989.

Le territoire de la commune de Marseille correspond à ce qu'était celui de la cité intra muros et des « terres adjacentes » (ou terroir) depuis le Moyen Âge.

Le décret n°46-2285 du 18 octobre 1946 découpe la ville de Marseille en seize arrondissements municipaux.

Les secteurs sont créés par la loi du 28 juin 1964[2], qui rentre en vigueur pour les élections municipales de l'année suivante. Marseille est alors découpée en huit secteurs de deux arrondissements[3] :

  • Ier secteur : 1er et 4e arrondissements,
  • IIe secteur : 2e et 3e arrondissements,
  • IIIe secteur : 6e et 7e arrondissements,
  • IVe secteur : 8e et 9e arrondissements,
  • Ve secteur : 5e et 10e arrondissement,
  • VIe secteur : 11e et 12e arrondissements,
  • VIIe secteur : 13e et 14e arrondissements,
  • IXe secteur : 15e et 16e arrondissements.

Ces secteurs sont redécoupés par la loi du 31 décembre 1982, dite loi PLM, sous l'égide de Gaston Defferre, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation et maire de Marseille. Cette loi crée également les conseils et maires d'arrondissements[4]. Ce découpage permet en 1983 au maire sortant d'être réélu avec moins de voix que Jean-Claude Gaudin, candidat de l'opposition municipale.

Découpage en vigueur du 1er janvier 1983 au 11 juillet 1987 :

  • Ier secteur : 1er, 4e, 13e et 14e arrondissements,
  • IIe secteur : 2e, 3e et 7e arrondissements,
  • IIIe secteur : 5e, 10e, 11e et 12e arrondissements,
  • IVe secteur : 6e et 8e arrondissements,
  • Ve secteur : 9e arrondissement,
  • VIe secteur : 15e et 16e arrondissements.

Le découpage de 1983 est revu par le gouvernement de Jacques Chirac en 1987[5] :

  • Ier secteur : 1er et 7e arrondissements,
  • IIe secteur : 2e et 3e arrondissements,
  • IIIe secteur : 4e et 5e arrondissements,
  • IVe secteur : 6e et 8e arrondissements,
  • Ve secteur : 9e et 10e arrondissements,
  • VIe secteur : 11e et 12e arrondissements,
  • VIIe secteur : 13e et 14e arrondissements,
  • VIIIe secteur : 15e et 16e arrondissements.

Liste des secteurs et arrondissements[modifier | modifier le code]

Code Insee Code Postal Arrondissement Secteur Population (1/1/2007) Superficie (ha) Quartiers
13201 13001 1er arrondissement Ier secteur 40 919 177,8 Belsunce, Le Chapitre, Noailles, Opéra, Saint-Charles, Thiers
13207 13007 7e arrondissement 35 981 569,1 Bompard, Endoume, Les Îles, Le Pharo, Le Roucas Blanc, Saint-Lambert, Saint-Victor
13202 13002 2e arrondissement IIe secteur 25 779 504 Arenc, Les Grands Carmes, Hôtel de Ville, La Joliette
13203 13003 3e arrondissement 45 414 260 Belle de Mai, Saint-Lazare, Saint-Mauront, La Villette
13204 13004 4e arrondissement IIIe secteur 47 193 290 La Blancarde, Les Chartreux, Chutes-Lavie, Cinq Avenues
13205 13005 5e arrondissement 44 583 224 Baille, Le Camas, La Conception, Saint-Pierre
13206 13006 6e arrondissement IVe secteur 43 360 210 Castellane, Lodi, Notre Dame du Mont, Palais de Justice, Préfecture, Vauban
13208 13008 8e arrondissement 78 837 1 855 Bonneveine, Les Goudes, Montredon, Perier, La Plage, La Pointe Rouge, Le Rouet, Sainte-Anne, Saint-Giniez, Vieille Chapelle
13209 13009 9e arrondissement Ve secteur 76 868 6 324 Les Baumettes, Le Cabot, Carpiagne, Mazargues, La Panouse, Le Redon, Sainte-Marguerite, Sormiou, Vaufrèges
13210 13010 10e arrondissement 51 299 1 084 La Capelette, Menpenti, Pont-de-Vivaux, Saint-Loup, Saint-Tronc, La Timone
13211 13011 11e arrondissement VIe secteur 56 792 2 986 Les Accates, La Barasse, Les Camoins, Éoures, La Millière, La Pomme, Saint-Marcel, Saint-Menet, La Treille, La Valbarelle, La Valentine
13212 13012 12e arrondissement 58 734 1 400 Les Caillols, La Fourragère, Montolivet, Saint-Barnabé, Saint-Jean du Désert, Saint-Julien, Les Trois-Lucs
13213 13013 13e arrondissement VIIe secteur 89 316 2 808,1 Château Gombert, La Croix-Rouge, Malpassé, Les Médecins, Les Mourets, Les Olives, Palama, La Rose, Saint-Jérôme, Saint-Just, Saint-Mitre
13214 13014 14e arrondissement 61 920 1 639,3 Les Arnavaux, Bon Secours, Le Canet, Le Merlan, Saint-Barthélemy, Sainte-Marthe, Saint-Joseph
13215 13015 15e arrondissement VIIIe secteur 77 770 1 690 Les Aygalades, Borel, La Cabucelle, La Calade, Les Crottes, La Delorme, Notre-Dame Limite, Saint-Antoine, Saint-Louis, Verduron, La Viste
13216 13016 16e arrondissement 17 630 1 630 L'Estaque, Les Riaux, Saint-André, Saint-Henri

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour des statistiques par arrondissement (population des différents quartiers, taux de chômage, population par tranches d'âge etc.) cliquez sur l'arrondissement concerné.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements au 1er janvier 2006, 8 mars 1999 et 5 mars 1990

Arrondissement Population municipale 2006 Dont population 2006 en ZUS Population 1999 Population 1990
1er 41 027 27 778 37 388 35 535
2e 25 559 19 356 24 582 26 804
3e 44 651 18 287 41 707 42 388
4e 46 617 0 43 780 45 015
5e 44 261 0 41 386 40 222
6e 43 217 1 524 41 160 39 242
7e 35 444 0 35 973 36 663
8e 77 882 0 75 346 78 880
9e 75 329 5 904 72 760 70 840
10e 50 140 412 49 163 50 061
11e 55 699 14 687 53 520 52 186
12e 57 908 503 56 404 55 855
13e 86 826 28 891 80 174 78 727
14e 61 317 39 655 56 755 56 997
15e 75 783 48 758 74 885 74 537
16e 17 383 9 710 16 508 17 267
Total Marseille 839 043 215 465 797 491 801 219

Revenus[modifier | modifier le code]

Les revenus 2009 par arrondissement[6]
Arrondissement Foyers fiscaux Foyers imposables Revenu médian par UC (2010)  % Foyers imposables
1er 24 904 8 877 10 330 35,64 %
2e 15 011 5 242 9 803 34,92 %
3e 25 759 6 981 7 365 27,10 %
4e 30 146 15 553 17 400 51,59 %
5e 27 429 14 346 17 568 52,30 %
6e 26 562 14 728 19 325 55,45 %
7e 23 314 14 121 22 572 60,57 %
8e 47 354 30 405 24 940 64,21 %
9e 41 785 25 116 21 248 60,11 %
10e 30 037 15 388 17 396 51,23 %
11e 31 080 15 989 17 894 51,44 %
12e 34 944 21 015 21 881 60,14 %
13e 47 258 21 165 15 284 44,79 %
14e 31 466 10 843 10 546 34,46 %
15e 40 028 12 258 9 974 30,62 %
16e 10 031 4 200 14 834 41,87 %
Total Marseille 487 108 236 227 16 456 48,50 %

Éducation et formation[modifier | modifier le code]

Taux de sans-diplômes et de diplômés par arrondissement au 1er janvier 2010[7]
Arrondissement 15 ans et + non scolarisés Total sans diplômes  % sans diplômes Total au moins BAC+3  % au moins BAC+3
1er 26 960 7 971 29,57 % 5 856 21,72 %
2e 18 455 6 075 32,92 % 2 690 14,58 %
3e 29 146 12 222 41,93 % 1 760 6,04 %
4e 35 600 6 565 18,44 % 5 882 16,52 %
5e 31 302 5 316 17,72 % 6 411 20,48 %
6e 30 277 4 388 14,49 % 8 787 29,02 %
7e 28 309 3 451 12,19 % 7 366 26,02 %
8e 58 863 7 432 12,63 % 16 113 27,37 %
9e 54 932 9 750 17,75 % 9 890 18,00 %
10e 37 735 8 496 22,51 % 3 942 10,45 %
11e 40 362 9 246 22,91 % 3 890 9,64 %
12e 44 648 6 443 14,43 % 8 003 17,92 %
13e 60 211 16 296 27,06 % 5 993 9,95 %
14e 39 390 15 442 39,21 % 2 333 5,92 %
15e 52 757 20 888 39,59 % 2 323 4,40 %
16e 12 280 3 666 29,85 % 1 267 10,32 %
Total Marseille 601 229 143 648 23,89 % 92 504 15,39 %

Emploi[modifier | modifier le code]

Taux de chômage par arrondissement au 1er janvier 2009[8]

Arrondissement Population active 2009 Chômeurs 2009 Taux de chômage 2009
1er 18 290 4 935 26,98 %
2e 10 860 3 201 29,48 %
3e 16 781 4 998 29,78 %
4e 21 481 3 311 15,41 %
5e 21 824 3 385 15,51 %
6e 21 507 3 462 16,10 %
7e 16 725 1 760 10,52 %
8e 33 927 3 277 9,66 %
9e 32 559 3 753 11,53 %
10e 23 157 3 260 14,08 %
11e 25 451 3 478 13,67 %
12e 25 806 2 386 9,25 %
13e 37 592 7 004 18,63 %
14e 22 487 5 826 25,91 %
15e 26 999 7 238 26,81 %
16e 6 911 1 343 19,43 %
Total Marseille 362 357 62 617 17,28 %

Familles[modifier | modifier le code]

Familles monoparentales et familles de 4 enfants au 1er janvier 2006[9]

Arrondissement Familles Dont monoparentales  % familles monoparentales Familles de 4 enfants et +  % familles 4 enfants et +
1er 8 850 2 389 26,99 % 476 5,38 %
2e 5 728 1 501 26,20 % 339 5,92 %
3e 10 246 3 177 31,01 % 841 8,21 %
4e 12 141 2 826 23,28 % 249 2,05 %
5e 10 145 2 400 23,65 % 132 1,30 %
6e 10 634 2 363 22,22 % 142 1,34 %
7e 9 177 1 647 17,95 % 78 0,85 %
8e 21 461 3 425 15,96 % 273 1,27 %
9e 19 529 3 588 18,37 % 423 2,17 %
10e 13 096 2 726 20,82 % 394 3,01 %
11e 15 080 2 797 18,55 % 480 3,18 %
12e 16 495 2 951 17,89 % 178 1,08 %
13e 22 311 5 067 22,71 % 1 180 5,29 %
14e 15 188 3 994 26,30 % 1 509 9,94 %
15e 19 001 4 758 25,04 % 1 538 8,10 %
16e 4 457 959 21,52 % 179 4,02 %
Total Marseille 213 538 46 568 21,81 % 8 414 3,94 %


Étrangers[modifier | modifier le code]

Taux d'étrangers par arrondissement au 1er janvier 2006[10]

Arrondissement Population 2006 Étrangers 2006  % d'étrangers 2006
1er 41 027 8 126 19,81 %
2e 25 559 4 275 16,73 %
3e 44 651 8 272 18,52 %
4e 46 617 1 984 4,26 %
5e 44 261 2 172 4,91 %
6e 43 217 3 101 7,18 %
7e 35 444 996 2,81 %
8e 77 882 2 464 3,16 %
9e 75 329 2 418 3,21 %
10e 50 140 2 889 5,76 %
11e 55 699 2 048 3,68 %
12e 57 908 1 289 2,23 %
13e 86 826 5 652 6,51 %
14e 61 317 7 429 12,12 %
15e 75 783 9 508 12,55 %
16e 17 383 892 5,13 %
Total Marseille 839 043 63 515 7,57 %

Bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire[modifier | modifier le code]

Bénéficiaires de la CMU-C par arrondissement en 2008[11]

Arrondissement Population couverte 2008 Bénéficiaires CMU-C 2008  % bénéficiaires 2008
1er 39 895 11 909 29,85 %
2e 22 543 7 004 31,07 %
3e 45 312 17 162 37,88 %
4e 39 160 5 113 13,06 %
5e 34 928 4 953 14,18 %
6e 35 506 4 830 12,60 %
7e 27 955 2 219 7,94 %
8e 60 043 2 837 4,72 %
9e 57 701 4 969 8,61 %
10e 42 518 4 742 11,15 %
11e 48 012 5 696 11,86 %
12e 44 178 2 534 5,74 %
13e 75 496 15 537 20,58 %
14e 54 800 17 321 31,61 %
15e 74 398 21 916 29,46 %
16e 16 219 3 414 21,05 %
Total Marseille 718 664 132 156 18,39 %

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Les quartiers nord (13e, 14e, 15e et 16e arrondissements) ainsi que les arrondissements centraux (1er, 2e et 3e) ont voté massivement pour François Hollande au second tour de l’élection présidentielle de 2012. Par contre les quartiers sud (7e, 8e et 9e) ainsi que le 12e arrondissement ont voté pour Nicolas Sarkozy.

Second tour de l'élection présidentielle 2012 [12]

Arrondissement  % votants  % blancs ou nuls [13]  % votes F. Hollande 2012  % votes S. Royal 2007
1er 77,68 % 3,13 % 72,05 % 63,55 %
2e 75,96 % 3,87 % 64,96 % 58,63 %
3e 71,43 % 4,14 % 69,94 % 59,79 %
4e 79,26 % 5,15 % 50,68 % 43,08 %
5e 80,17 % 4,74 % 55,51 % 47,74 %
6e 80,68 % 3,33 % 51,34 % 45,96 %
7e 81,41 % 4,31 % 42,97 % 38,08 %
8e 82,80 % 3,75 % 37,52 % 32,97 %
9e 81,73 % 4,77 % 42,69 % 37,59 %
10e 78,35 % 5,46 % 46,25 % 39,52 %
11e 80,52 % 5,51 % 48,30 % 43,07 %
12e 82,12 % 5,00 % 39,71 % 35,20 %
13e 78,65 % 5,24 % 51,73 % 44,32 %
14e 75,04 % 4,36 % 64,15 % 54,00 %
15e 73,22 % 4,68 % 65,52 % 55,34 %
16e 76,87 % 5,49 % 63,71 % 55,91 %
Total Marseille 79,11 % 4,62 % 50,87 % 44,28 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]