Secteur fortifié de Maubeuge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'organisation en secteurs de la ligne Maginot.
Blockhaus STG du Fort-Leveau, en 2007.

Le secteur fortifié de Maubeuge est une partie de la ligne Maginot, situé entre le secteur fortifié de l'Escaut et le secteur défensif des Ardennes.

Il forme une ligne le long de la frontière franco-belge, au nord de Maubeuge, du Quesnoy à Trélon (dans le Nord). Les fortifications du secteur sont plutôt légères.

Article général Pour un article plus général, voir Ligne Maginot.

Organisation et unités[modifier | modifier le code]

Insigne du 87e RIF.

D'abord sous commandement de la 1re région militaire (QG à Lille[1]) jusqu'à la déclaration de guerre, le secteur passe alors sous commandement de la 1re armée. Le 16 mars 1940, le secteur fortifié devient la 101e division d'infanterie de forteresse.

Article connexe : Armée française en 1940.

Le secteur est divisé en deux sous-secteurs fortifiés, avec les unités suivantes comme équipages des ouvrages et casemates ainsi que comme troupes d'intervalle stationnées entre ceux-ci après la mobilisation :

L'artillerie du secteur est composée d'une partie du 161e régiment d'artillerie de position (deuxième groupe pour le sous-secteur Hainaut, 4e, 5e et 6e batteries : armé avec six canons de 75 mm modèle 1897, deux 75 mm 1897/1933, huit 155 mm L 1877 de Bange, quatre 105 mm L 1913 Schneider et huit 120 mm 1878 de Bange. Troisième groupe pour le sous-secteur Thiérarche, 7e, 8e et 9e batteries : sept canons de 75 mm modèle 1897, un 75 mm 1897/1933, quatre 105 mm L 1913 Schneider, huit 120 mm 1878 de Bange et huit 155 mm L 1877 de Bange[2]).

Liste des composants[modifier | modifier le code]

Blockhaus MOM à Élesmes.

Le secteur est fortifié avec une ligne s'appuyant sur des vieux forts : quatre ouvrages et sept casemates CORF, complétés par plus d'une centaine de blocs MOM[3],[4].

Article détaillé : Casemate d'intervalle.
Organes CORF du secteur fortifié de Maubeuge (PC à la ferme de Wargnories à Hautmont)
Bretelle de la forêt de Mormal Sous-secteur du Hainaut Sous-secteur de la Thiérarche
Casemate de Gommegnies Ouest
Casemate de Gommegnies Est
Casemate du Cheval-Blanc
Casemate de Tréchon
Casemate de Clare
Casemate d'Obies
Casemate du Bon-Wez
Casemate Ouest du Vivier-Nuthiau
Casemate Est du Vivier-Nuthiau
Casemate de la Haute-Rue
Casemate de la Poquerie Ouest
Casemate de la Porquerie Est
Casemate de Hurtebise
Casemate d'Héronfontaine
Ouvrage des Sarts
Casemate de Crèvecœur
Ouvrage de Bersillies
Ouvrage de La Salmagne
Ouvrage de Boussois
Casemate de l'Épinette
Casemate du Rocq
Casemate du Bois-de-Marpent Nord
Casemate du Bois-de-Marpent Sud
Casemate d'Ostergnies
Organes MOM (1re RM, FCR et quelques STG) du secteur fortifié de Maubeuge
Ligne de résistance du Hainaut Ligne d'arrêt du Hainaut Ligne de résistance de Thiérache Ligne d'arrêt de Thiérarche
Blockhaus du Grand-Condé Ouest
Blockhaus du Grand-Condé Est
Blockhaus du Bois-Crête
Blockhaus du Bois-Crête (bis)
Blockhaus de la Tournichette
Blockhaus de la Flamengrie
Blockhaus de Ruaince
Blockhaus de la Perche-Rompue
Blockhaus de la Ferme-de-la-Tour
Blockhaus de Saint Vaast-la-Vallée
Blockhaus de la Talpiette
Blockhaus de la Belle-Hôtesse
Blockhaus du Quêne-Luquet
Blockhaus de Houdain Sud-Est
Blockhaus de la Chemin-de-Fer Ouest
Blockhaus de la Chemin-de-Fer Est
Blockhaus du Petit-Chêne
Blockhaus de la Croix-Capouillez Est
Blockhaus de la Carlotte
Blockhaus de Tasnières
Blockhaus de la Riez-de-l'Erelle
Blockhaus de Malplaquet Ouest
Blockhaus de Malplaquet Est
Blockhaus du Bois-de-la-Lanière (1 à 10)
Blockhaus FCR du Bois-de-la-Lanière
Blockhaus du Bois-des-Écoliers
Blockhaus de la Chapelle-Saint-Joseph
Blockhaus du Pavillon Ouest
Blockhaus du Pavillon Est
Blockhaus de Saint-Pierre-d'Hautmont
Blockhaus du Grand-Camp-Perdu
Blockhaus du Cimetière-d'Elesmes
Blockhaus de la Ferme-Kean-Ansart
Blockhaus de la Warpe
Blockhaus de Preux-du-Sart
Blockhaus de la Chapelle-Saint-Hubert
Blockhaus de la Raperie
Blockhaus du Bracmart
Blockhaus du Boëte
Blockhaus de la Ferme-Cambron
Blockhaus du Moulin-de-Rametz
Blockhaus de Pissotiau
Blockhaus du Cimetière-de-Saint-Vaast
Blockhaus de Louvignies
Blockhaus de la Ferme-Fréhart
Blockhaus d'Audignies
Blockhaus du Bois-de-Louvignies
Blockhaus du Frêne
Blockhaus de Longueville
Blockhaus du Moulin-du-Bois
Blockhaus du Gors-Chêne
Blockhaus de la Berlière
Blockhaus de la Roullie
Blockhaus du Fort-Leveau (Plantis)
Blockhaus de la Ferme-Lepers
Blockhaus de la Ferme-des-Sarts
Blockhaus de la Maison-Rouge
Blockhaus du Faubourg-de-Mons-Ouest
Blockhaus du Faubourg-de-Mons-Est
Blockhaus du Pont-Allant
Blockhaus du Bois-d'Elesmes Nord
Blockhaus du Warinet
Blockhaus de Recquignies
Blockhaus de l'Hogniau
Blockhaus de la Buchelotte
Blockhaus du Fief
Blockhaus des Tous-Vents Nord
Blockhaus des Tous-Vents Sud
Blockhaus de Petit-Branleux
Blockhaus de Colleret
Blockhaus de Falquemont Nord
Blockhaus de Quatre-Bras
Blockhaus de Falquemont Sud
Blockhaus Est d'Ostergnies
Blockhaus du Noisier
Blockhaus de Cayaut
Blockhaus de la Pavé
Blockhaus de Coulmie-Bras
Blockhaus de Coulmie-Haut
Blockhaus de Coulmie-Haut bis
Blockhaus d'Aibes
Blockhaus du Bout d'en Haut
Blockhaus du Bout d'en Haut bis
Blockhaus de Bérelles
Blockhaus de la Ferme-d'en-Bas
Blockhaus de la Ferme-de-la-Folie
Blockhaus des Champs-Élysées
Blockhaus du Bois-de-Nielles
Blockhaus de Malakoff bis
Blockhaus de Groëz
Blockhaus de Solre-le-Château (Riamé)
Blockhaus de la Perche-à-l'Oiseau
Blockhaus de la Gobinette
Blockhaus de Trieux-du-Chêneau
Blockhaus des Garennes
Blockhaus de Mon-Plaisir
Blockhaus de l'Épine
Blockhaus de la Ferme-aux-Puces
Blockhaus de la Ferme-des-Fils-de-Fer
Blockhaus de la Ferme Clavon
Blockhaus de Trieux-Anicole
Blockhaus du Garde-de-Willies
Blockhaus de Beaumont
Blockhaus des Beaux-Monts
Blockhaus de Liessies
Blockhaus de la Croix-de-Trélon
Blockhaus de Champiau
Blockhaus de Sainte-Hiltrude
Blockhaus du Beau-Chêne
Blockhaus de la Fond-Saint-Jean
Blockhaus de la Route-de-Willies
Blockhaus du Fond-Madame
Blockhaus de Bellevue Nord
Blockhaus de Bellevue Sud
Blockhaus de Belleux
Blockhaus des Beaux-Sarts

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 1939, la 1re région militaire s'étend sur les départements du Pas-de-Calais et du Nord (moins le canton de Trélon).
  2. Jean-Yves Mary et Alain Hohnadel, op. cit., t. 2, p. 182.
  3. Le niveau de protection d'une casemate de la ligne Maginot dépend de son modèle et de sa période de construction. De 1928 à 1935 sont construits les modèles les plus puissamment protégés : les casemates et ouvrages CORF (Commission d'organisation des régions fortifiées), avec des murs et dalles épais jusqu'à 3,5 mètres de béton). Puis viennent à partir de 1935 les blockhaus MOM (main-d'œuvre militaire), avec de 0,60 à 1,5 m de béton, avec des modèles très variés selon la région : RFM (région fortifiée de Metz), RFL (région fortifiée de la Lauter), 1re, 2e, 20e et 7e RM (région militaire). Les MOM les plus protégés sont appelés FCR (fortification de campagne renforcée). De 1937 à 1940, la STG (Section technique du génie) standardise les constructions, avec une protection de 1,50 à 2 m de béton.
  4. Jean-Yves Mary et Alain Hohnadel, op. cit., t. 3, p. 66-69.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Yves Mary, Alain Hohnadel, Jacques Sicard et François Vauviller (ill. Pierre-Albert Leroux), Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. 1, Paris, éditions Histoire & collections, coll. « L'Encyclopédie de l'Armée française » (no 2),‎ 2000 (réimpr. 2001 et 2005), 182 p. (ISBN 2-908182-88-2).
    • Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. 2 : Les formes techniques de la fortification Nord-Est,‎ 2001, 222 p. (ISBN 2-908182-97-1).
    • Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. 3 : Le destin tragique de la ligne Maginot,‎ 2003, 246 p. (ISBN 2-913903-88-6).
  • Julien Depret, Le secteur fortifié de Maubeuge face à l'invasion de mai 1940 : genèse et évolution de l'organisation défensive de la Boiscrête à Anor, Salomé, J. Depret,‎ 2012, 247 p. (ISBN 978-2-9520574-3-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Localisation
Descriptions et photos

Articles connexes[modifier | modifier le code]