Secret Level

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Secret Level

Création 1999
Dates clés 2006 (rachat par Sega)
Disparition 2010
Siège social Drapeau des États-Unis San Francisco (États-Unis)
Activité Développement de jeux vidéo
Société mère Sega
Effectif Plus de 80
Site web www.secretlevel.com

Sega Studios San Francisco plus connu sous le nom de Secret Level, etait un studio de développement de jeux vidéo basé à San Francisco en Californie, et appartenant à Sega entre 2006 et 2010.

Le studio a été fermé le 2 avril 2010 , juste avant la sortie de leur dernier jeux : Iron Man 2[1].


Historique[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Secret Level, avant d'être racheté par Sega a longuement travaillé sur le portage de jeux, ainsi que sur la création d'outils et de technologies dans l'industrie du divertissement. Fondé en 1999, le studio était alors situé près de AT&T à San Francisco.
Les premiers travaux de Secret Level sont ainsi : America's Army: Rise of a Soldier sorti en 2005 pour la Xbox. Ils ont aussi travaillé sur le portage de Final Fight: Streetwise et de Karaoke Revolution.

Rachat par Sega[modifier | modifier le code]

Le rachat de la société par Sega permit le développement de deux jeux, Golden Axe: Beast Rider et l'adaptation vidéoludique du film Iron Man. Secret Level a été racheté par Sega juste avant l'E3 2006, quand le studio avait commencé à travailler sur Golden Axe: Beast Rider, Simon Jeffery impressionné par la technologie de Secret Level a permis de convaincre Sega de racheter le studio.

Après cela, Secret Level s'étendit, passant d'un petit à un grand studio avec une centaine d'employés environ. Il fallut deux années d'expansion et de développement pour terminer Iron Man et Golden Axe.

Les deux jeux furent des échecs critiques et commerciaux.

Sega Studios San Francisco[modifier | modifier le code]

Après l'échec commercial et critique des jeux produits par Secrel Level, Sega décida de dissoudre l'équipe de Secrel Level. Les employés gardés furent transférés dans un nouveau studio, qui débuta une nouvelle période de recrutement. Le studio, avant sa fermeture, n'a pas eu l'autonomie de la structure précédente et Sega avait un contrôle direct sur toutes ses décisions.

Ludographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]