Secrétariat de l'Intérieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Secrétariat de l'Intérieur
Logo de l'organisation

Création 13 mai 1853
Ancien nom Ministère des Relations Extérieures et Intérieures
Type Département fédéral
Siège Abraham González #48, Col. Juárez, Del. Cuauhtémoc, C. P. 06600. Mexico
Coordonnées 19° 25′ 50″ N 99° 09′ 11″ O / 19.43063889, -99.15294444 ()19° 25′ 50″ N 99° 09′ 11″ O / 19.43063889, -99.15294444 ()  
Langue(s) Espagnol
Secrétaire Miguel Ángel Osorio Chong
Site web http://www.segob.gob.mx

Géolocalisation sur la carte : Mexique

(Voir situation sur carte : Mexique)
Secrétariat de l'Intérieur

Le Secrétariat de l'Intérieur du Mexique est membre du Cabinet du président du Mexique dont l'existence est spécifiée dans la Loi organique de l'administration publique fédérale[1]. Il doit veiller à l'application des principes constitutionnels et conduit la politique intérieure. C'est l'équivalent d'un ministère de l'Intérieur. Il est chargé des relations entre le pouvoir exécutif et les autres pouvoirs de la Fédération, les gouvernements des États et les autorités municipales. Il coordonne les actions de protection civile et de sécurité nationale.

Le portefeuille est considéré comme une antichambre de Los Pinos — la résidence présidentielle — car, durant le Mexique institutionnel sous domination du Partido Revolucionario Institucional, de nombreux ministres de l'Intérieur furent choisis comme candidats successeurs par le président en exercice : Plutarco Elías Calles, Emilio Portes Gil, Lázaro Cárdenas del Río, Miguel Alemán Valdés, Adolfo Ruiz Cortines, Gustavo Díaz Ordaz, Luis Echeverría Álvarez, Francisco Labastida Ochoa. Seul le dernier n'a pas été élu, concédant la défaite au candidat du Partido Acción Nacional en 2000.

Fonctions[modifier | modifier le code]

La Loi organique de l'administration publique fédérale liste 32 attributions au secrétariat de l'intérieur[2] plus celles que lui confèrent explicitement la loi.

  • Présenter devant le Congrès de l'Union les projets de loi et les décrets.
  • Publier les lois et décrets votées par les chambres, les règlements issus du président de la République, ainsi que les résolutions et dispositions que la loi imposent d'être publiées au Journal officiel de la Fédération.
  • Administrer et publier le Journal officiel de la Fédération.
  • Compiler et informatiser les lois, traités internationaux, règlements, décrets, accords et dispositions de la Fédération, des États et des communes, ainsi qu'établir la base de données correspondante afin de fournir un information électronique.
  • Favoriser le développement politique, contribuer au renforcement des institutions démocratiques, promouvoir la participation citoyenne active et favoriser les conditions permettant la construction d'accords politiques et de consensus sociaux pour maintenir les conditions de gouvernabilité démocratique.
  • Établir et opérer un système de recherche et d'information qui contribue à préserver l'intégrité, la stabilité et la durabilité de l'État.
  • Contribuer à soutenir l'unité nationale, à préserver la cohésion nationale et à fortifier les institutions du gouvernement.

Actions de politique[modifier | modifier le code]

Les actions de politique générale du secrétariat sont

  • Formuler et conduire la politique de la population.
  • Mener la politique intérieure de l'exécutif qui n'est pas explicitement attribuée à un autre secrétariat.
  • Exercer le droit d'expropriation pour une raison d'utilité publique dans les cas où elle n'incombe pas à un autre secrétariat.
  • Formuler, normaliser, coordonner et surveiller les politiques d'appui à la participation de la femme dans les divers cadres du développement, ainsi que favoriser la coordination entre institutions pour réaliser des programmes spécifiques.
  • Orienter, autoriser, coordonner, superviser et évaluer les programmes de communication sociales des différentes dépendances du secteur public fédéral
  • Formuler, réguler et mener la politique de communication sociale du Gouvernement fédéral et les relations avec les médias.
  • Mener les relations politiques du pouvoir exécutif avec les partis et groupements politiques nationaux, les organisations sociales et les associations religieuses.

Ses attributions surveillance relatives aux principes démocratiques, à l'ordre public et à la protection civile sont

  • Surveiller l'application des principes constitutionnels de la part des autorités, en particulier en ce qui concerne les garanties individuelles et dicter les mesures administratives nécessaires à cet effet.
  • Surveiller l'application des dispositions légales en matière d'information d'intérêt public.
  • Surveiller l'application des dispositions constitutionnelles et légales en matière de culte public, Églises, groupements et associations religieuses.
  • Surveiller que les médias respectent les limites de la vie privée, de la paix et la morale publiques, de la dignité personnelle et n'attaquent pas les droits de tiers, ni ne provoquent la perprétation d'un délit ou troublent l'ordre public.
  • Compiler et ordonner les normes qui imposent des modalités, dictées par l'intérêt public, à la propriété privée.
  • Mener et appliquer, en coordination avec les autorités des États, du district fédéral et des communes, ainsi qu'avec les autres entités de l'Administration publique fédérales, les politiques et programmes de protection civile de l'exécutif

Le secrétariat de l'intérieur se voit chargé de la gestion des institutions fédérales suivante

Le secrétariat est chargé d'intervenir dans les procédures de nominations de fonctionnaires

  • Gérer les procédures relatives aux nominations, démissions et autorisations d'absence des juges de la Cour suprême et les conseillers de la magistrature fédérale.
  • Gérer les procédures relatives relatives aux nominations, destitutions, démissions et autorisations d'absence des ministres, chef de département administratif de l'exécutif fédéral et du Procureur général de la République.
  • Intervenir dans les admissions, approbation, nominations, destitutions, démissions et départs à la retraite de fonctionnaires, sauf pour ceux que la loi attribuent à d'autres services.

Ses attributions relatives aux relations avec les autres organes de l'État sont

  • Mener les relations du pouvoir exécutif avec les autres pouvoirs de la fédération, les organes constitutionnels autonomes, les gouvernements des entités de la fédération (États et district fédéral) et ceux des communes.
  • Mener les relations du pouvoir fédéral avec le Tribunal fédéral de conciliation et arbitrage des travailleurs au service de l'État.

Les autres attributions sont

  • Gérer les procédures relatives à l'application de l'article 33 de la Constitution.
  • Administrer les îles de juridiction fédérale, sauf celles dont la loi confère l'administration à un autre secrétariat ou entité.
  • Fixer le calendrier officiel.
  • Réguler, autoriser et surveiller les jeux d'argent.

Liste des secrétaires[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Ley Orgánica de la Administración Pública Federal, Titre Second, chapitre II, article 26
  2. (es) Ley Orgánica de la Administración Pública Federal, Titre Second, chapitre II, article 27
  3. Onzième Administration
  4. a, b, c et d Deuxième Administration
  5. a, b, c, d, e et f Ministre de l'Intérieur du Mexique

Liens externes[modifier | modifier le code]