Secqueville et Hoyeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Secqueville et Hoyeau de 1920.

Secqueville et Hoyeau est un constructeur français d'automobiles de 1919 à 1924[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette société, créée pendant la Première Guerre mondiale s'est d'abord distinguée dans la production de moteurs d'avion à cylindres en étoile SHK ainsi que l'usinage du Bugatti U16 aviation[1]. Parallèlement les dirigeants de la société travaillait à la conception d'une voiture et après l'armistice, la production destinée à l'aviation fut arrêtée pour se consacrer à la sortie de la voiture 10CV[1].

La qualité des outils industriels, la maîtrise et les procédures d'assemblage utilisés en aéronautique ont permis de construire une voiture de qualité dotée d'une technique très moderne pour l'époque : voiture légère - moteur nerveux et souple à haute vitesse de rotation - boîte 4 vitesses - tambours de freins ventilés - protection par carters des pièces mobiles (cardans, liaisons aux roues)- pignons en acier traité pratiquement inusable[1].

La société sera contrainte d'arrêter son activité six ans après sa création mais laissera à la postérité quelques modèles dont l'un parfaitement rénové et entretenu se trouve aux États-Unis[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Référence précise à indiquer, avec le lien (url) si possible

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Harald Linz, Halwart Schrader: Die Internationale Automobil-Enzyklopädie. United Soft Media Verlag, Munich, 2008, ISBN 978-3-8032-9876-8.
  • (en) George Nick Georgano (Chefredakteur): The Beaulieu Encyclopedia of the Automobile. Volume 3 : P–Z. Fitzroy Dearborn Publishers, Chicago, 2001, ISBN 1-57958-293-1. (englisch)
  • George Nick Georgano: Autos. Encyclopédie complète. 1885 à nos jours. Courtille, Paris, 1975.
  • Christian Secqueville (petit fils du constructeur), La Vie automobile, n°688, essai du 6 septembre 1919.

Liens externes[modifier | modifier le code]