Second d'Asti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Second.

Second d'Asti († 119), est un martyr chrétien, considéré comme saint dans l'Église catholique romaine et célébré le 29 mars[1] ou localement le 30 mars.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Le martyre de saint Second

Second était un soldat, qui fut torturé puis décapité pour avoir refusé d'abjurer sa foi chrétienne, en l'an 119 selon la tradition.

Son hagiographie n'est connue que par l'histoire locale[2] et par le récit qu'en a fait Jacques de Voragine dans La Légende dorée, qui se serait inspiré d'une vita ancienne relatant le martyre de saint Marciano (Marcianus, Marcien) à Tortona.

Sa vénération et les récits légendaires de sa vie se sont répandus à partir du IXe siècle.

Il est représenté en tenue de soldat, parfois portant la maquette de la ville d'Asti. Un tableau de Bernardo Strozzi, de 1640[3] le représente en compagnie de l'ange qui l'a visité dans sa prison.

San Secondo d'Asti

Il est le saint patron des villes d'Asti et Vintimille, et est fêté le 29(selon le martyrologe romain) ou le 30 mars, date supposée de sa mort. Une église d'Asti est placée sous son vocable.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jacques de Voragine, La Légende dorée, édition sous la direction d'Alain Boureau, Paris, éd. Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », février 2004 (ISBN 2 07 011417 1).
  • Le petit livre des saints - Rosa Giorgi - Larousse - 2006 - page 192 - ISBN 2-03-582665-9

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nominis : Saint Second
  2. (it) Storia della chiesa d'Asti - Gaspare Bosio - 2003
  3. Au Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg