Sechséchet II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sechséchet.

Sechséchet II, surnommée Ouatetkhéthor, est la fille du pharaon Téti et de la reine Ipout Ire.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Sechséchet II
Naissance Date inconnue Décès Date inconnue
Père Téti Grands-parents paternels
Grand-père paternel inconnu
Sechséchet Ire
Mère Ipout Ire Grands-parents maternels
Ounas
Khenout
Fratrie Pépi Ier
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari Mérérouka Enfant(s) Méri-Téti
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Sechséchet II est la petite fille, par sa mère, d'Ounas, dernier souverain de la Ve dynastie et princesse de sang par son père le roi Téti. Elle épouse le vizir du roi Mérérouka et lui donne un fils Méri-Téti.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Relief représentant la princesse Sechséchet, épouse de Mérérouka - Saqqarah
Sechséchet II
Type mastaba de Mérérouka
Emplacement nécropole de Téti à Saqqarah
Date de découverte 1893
Découvreur Jacques de Morgan
Fouilles
Objets découverts Stèle fausse porte

Sa tombe a été découverte dans le mastaba de son époux Mérérouka sur le site de Saqqarah en 1893. La complexité du monument ainsi que son décor en font l'un des exemples les plus aboutis et achevés des tombes de courtisans de l'Ancien Empire.