Sebastiano Veniero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sebastiano Veniero
Sebastiano Veniero par Le Tintoret
Sebastiano Veniero par Le Tintoret
Fonctions
86e doge de Venise
11 juin 15773 mars 1578
8 mois et 20 jours
Prédécesseur Alvise Ier Mocenigo
Successeur Nicolò da Ponte
Biographie
Date de naissance 1496
Lieu de naissance Venise
Date de décès 3 mars 1578 (à 81 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Cecilia Contarini

Sebastiano Veniero

Sebastiano Veniero ou Venier est le 86e doge de Venise élu en 1577, son dogat dure jusqu'en 1578.

Biographie[modifier | modifier le code]

La demeure de Veniero à Venise, avec une plaque commémorative

Sebastiano Veniero, né vers 1496, est le fils de Mosè et Elena Donà. Bien que non diplômé, il exerce tout jeune la fonction d'avocat. Par la suite, il devient un administrateur du gouvernement de la République de Venise et gouverneur de Candia (la Crète).

En 1570 il devient procurateur et en décembre, il est nommé « capitaine général de la mer »[1] (amiral) de la flotte de Venise qui est employé dans la nouvelle guerre contre les Turcs.

Il épouse Cecilia Contarini qui lui donne une fille, Elena, et deux fils.

L'année suivante (1571) il est un des acteurs de la bataille de Lépante qui voit les forces de la Ligue Sainte infliger une défaite complète aux Turcs.

Bien qu'âgé de 75 ans, Venier prend part aux combats aux côtés de l'amiral Agostin Barbarigo, tuant un grand nombre d'ennemis à l'aide d'une arbalète qu'un aide lui recharge et il est même blessé au pied par une flèche qu'il retire lui-même. Ses rapports avec Don Juan d'Autriche commandant de la flotte espagnole sont tendus, marqués par une aversion mutuelle.

Le dogat[modifier | modifier le code]

Après la paix Sebastiano Venier rentre à Venise en héros et en 1577, à l'âge de 81 ans, il est élu doge à l'unanimité.

En 1577 il reçoit de Grégoire XIII la Rose d'or.

Sebastiano Venier meurt en 1578, semble-t-il en raison d'un infarctus dû à l'incendie qui a grandement endommagé le palais des Doges.

Il est l'oncle[réf. nécessaire] de Cecilia Venier-Baffo, connue sous le nom de Nur-Banu après sa capture en 1537 et sa conversion à l'islam, vendue au sultan[2], afin de contrer l'ascension de Roxelane. Elle devient l'épouse de Selim II et elle est la mère de Murad III.

Sebastiano Venier a d'abord été provisoirement enterré dans l'église de Santa Maria degli Angeli à Murano dans l'attente d'un caveau familial digne d'un doge mais ni la famille ni la République se sont efforcés de construire un monument au vainqueur de Lépante. En 1907, les restes ont été transférés à la basilique de San Zanipolo sur l'initiative de Pompeo Molmenti, homme politique et historien de Venise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est possible de rencontrer une expression identique pour le titre ottoman : Qapudan-i Derya.
  2. Ancêtre de Cecilia Venier-Baffo (d. 1583)

Sources[modifier | modifier le code]